25/10
Christian Wangue, l’éphémère empire d’un journaliste africain « en congé »
14/10
Pratiques mafieuses au Cameroun : Mediapart remporte le procès contre Bolloré
23/09
Préparatifs Mondial 2022 : Toko Ekambi forfait pour le match Cameroun-Ouzbékistan.
21/09
La bataille d’équipementier conduit à un bashing entre Samuel Eto’o et Yannick Noah
25/07
L’Union Africaine se félicite de la reprise des exportations de céréales d’Ukraine et de Russie
21/07
Football: la FIFA condamne le Cameroun à payer plus d’un milliard de FCFA au portugais…
20/07
Affaire de mœurs: la sex tapeuse Cynthia Fiangan a passé sa première nuit en prison
19/07
Le Cameroun veut importer 400 000 tonnes de riz en 2022
19/07
Droits de l’homme: Le REDHAC vole au secours du Directeur de publication du journal Le…
19/07
L’ancien Lion indomptable Stéphane Mbia risque la prison en Espagne
19/07
Découvrez le programme du séjour du président français Emmanuel Macron au Cameroun
18/07
Les Lionnes indomptables qualifiées pour les barrages de la Coupe du monde 2023
18/07
Mea Culpa: les camerounais accepteront-ils les excuses de Gaëlle Enganamouit
18/07
Lettre ouverte/Calixthe Beyala au président Macron: «venez-vous pour adouber un homme pour la transition au…
18/07
Emmanuel Macron au Cameroun, c’est confirmé
15/07
Le président de la République nomme de nouveaux responsables au sein de l'armée
15/07
Administration territoriale: le président de la République nomme 14 nouveaux préfets et 57 sous-préfets
15/07
CAN féminine 2022: les Lionnes indomptables éliminées en quart de finale
14/07
Diplomatie: le président Emmanuel Macron annoncé au Cameroun
14/07
Match Cameroun-Nigéria: 5 raisons pour croire à la qualification des Lionnes indomptables
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Economie
  • Agro-Industrie
  • Exploitation des carrières de Logbadjeck: Les populations autochtones expriment leur ras le bol

Exploitation des carrières de Logbadjeck: Les populations autochtones expriment leur ras le bol

lundi, 11 avril 2022 06:19 Nicole Ricci Minyem

Le chef de cette Commune d’Arrondissement situé entre Edéa et Douala a rappelé aux responsables des entreprises Razel - Ferreira et autres qu’il est temps de respecter les engagements qu’ils ont pris au moment de leur arrivée dans cette localité

 

Dans une correspondance qu’il leur a adressée, sa Majesté Séraphin Motassi Hiol - Chef du village de Logbadjeck leur accorde un délai supplémentaire, afin qu’ils respectent les clauses consignées dans les cahiers de charge et si cela n’est pas fait, l’autorité traditionnelle promet que “ des actions visant à interdire les activités de ces entreprises seront menées dans les tous prochains jours…”.  

 

Quelques extraits de la correspondance 

 

“ A la suite de nombreux échanges devant l’Autorité administrative de notre Arrondissement courant 2021, vous vous êtes engagés à débuter des actions de développement, en attendant la signature du cahier de Charges qui aurait dû intervenir au plus tard  fin Octobre 2021… 

 

Le temps pour vous de produire un document qui devait intégrer les différents coûts de réalisations à faire dans des domaines bien précis; Or, il se trouve que depuis ce temps, rien n’a véritablement bougé, les premières réalisations que nos populations attendaient avant le début de l’année en cours ( 2022) ne sont pas visibles et jusqu’à présent, les différents cahiers de charge n’ont pas été signés…

 

Aussi, nous vous invitons à une autre rencontre devant l’Autorité Administrative au plus tard le 1er Mai 2022, ceci dans l’optique de la préservation de nos relations qui se trouvent fortement perturbées…”. 

 

Les abus que vivent les populations autochtones 

 

Il est au préalable, important de rappeler qu’une dizaine de carrières, voire plus, sont installées à Logbadjeck. Elles sont dirigées par des français, des chnois, des portugais et bien d’autres qui produisent du gravier en grande quantité. 

 

Cependant, ces expatriés se croient tout permis et n’hésitent par exemple pas à renvoyer chez eux, et parfois sous de fallacieux prétextes ( difficultés économiques), des membres de leur personnel recrutés localement. 

 

Les postes ne restent pourtant pas vacants et les autochtones sont remplacés presqu’automatiquement par des ouvriers venus des autres contrées. Une violation manifeste des conventions et engagements pris auprès des autorités traditionnelles, au moment de leur installation dans la localité. 

 

L’heure n’est plus à la négociation   

 

Les copies de la correspondance sus - mentionnée ont été déposées auprès de toutes les Autorités, dont le silence peut quelquefois susciter des interrogations; Surtout lorsqu’on sait de quelle manière les grosses industries exploitent les richesses de cette contrée, tandis que les Populations autochtones n’en bénéficient point, ou très peu, sans parler de la dégradation de la Forêt et de la Faune.

 

Nicole Ricci Minyem

Leave a comment

Du fait de la situation socio-politique qui perdure dans les régions anglophones du pays, 12 000 employés de la CDC ont été…

Agenda

«March 2024»
MonTueWedThuFriSatSun
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031






Sunday, 05 June 2022 11:01