25/10
Christian Wangue, l’éphémère empire d’un journaliste africain « en congé »
14/10
Pratiques mafieuses au Cameroun : Mediapart remporte le procès contre Bolloré
23/09
Préparatifs Mondial 2022 : Toko Ekambi forfait pour le match Cameroun-Ouzbékistan.
21/09
La bataille d’équipementier conduit à un bashing entre Samuel Eto’o et Yannick Noah
25/07
L’Union Africaine se félicite de la reprise des exportations de céréales d’Ukraine et de Russie
21/07
Football: la FIFA condamne le Cameroun à payer plus d’un milliard de FCFA au portugais…
20/07
Affaire de mœurs: la sex tapeuse Cynthia Fiangan a passé sa première nuit en prison
19/07
Le Cameroun veut importer 400 000 tonnes de riz en 2022
19/07
Droits de l’homme: Le REDHAC vole au secours du Directeur de publication du journal Le…
19/07
L’ancien Lion indomptable Stéphane Mbia risque la prison en Espagne
19/07
Découvrez le programme du séjour du président français Emmanuel Macron au Cameroun
18/07
Les Lionnes indomptables qualifiées pour les barrages de la Coupe du monde 2023
18/07
Mea Culpa: les camerounais accepteront-ils les excuses de Gaëlle Enganamouit
18/07
Lettre ouverte/Calixthe Beyala au président Macron: «venez-vous pour adouber un homme pour la transition au…
18/07
Emmanuel Macron au Cameroun, c’est confirmé
15/07
Le président de la République nomme de nouveaux responsables au sein de l'armée
15/07
Administration territoriale: le président de la République nomme 14 nouveaux préfets et 57 sous-préfets
15/07
CAN féminine 2022: les Lionnes indomptables éliminées en quart de finale
14/07
Diplomatie: le président Emmanuel Macron annoncé au Cameroun
14/07
Match Cameroun-Nigéria: 5 raisons pour croire à la qualification des Lionnes indomptables
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Tribune Libre
  • Mamadou Mota traité de «mouton», le PCRN de Cabral Libii s'excuse

Mamadou Mota traité de «mouton», le PCRN de Cabral Libii s'excuse

vendredi, 15 avril 2022 15:19 Liliane N.

Le vice-président du Parti camerounais pour la réconciliation nationale en charge de l’imprégnation idéologique Patrick Mohamed Owona a commis une tribune, pour s’excuser auprès des ressortissants du Nord qui ont été heurtés par la qualification de «mouton», faite par Armand Okol sur le premier vice-président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun Mamadou Mota.

Retrouvez ci-dessous la tribune du cadre du PCRN

Surenchère légitime autour du nom d'un animal domestique : l’OPPORTUNITE D'UN ENSEIGNEMENT MILITANT.

Par Patrick Mohamed OWONA.

VICE-PRÉSIDENT DU PCRN, en charge de l'Imprégnation Idéologique.

Superviseur de l'Ecole des Cadres du PCRN.

Les réseaux sociaux sont traversés depuis peu par une dispute qui met en index le Secrétaire National à la Communication du PCRN.

Ce dernier dans un échange "fleuri" avec un homologue vice-président d'un parti politique concurrent, a, dans sa réplique, employé le nom d'un animal domestique, mammifère herbivore ruminant.

Le nom de cet animal domestique  malheureusement dans le contexte camerounais, a souvent été perçu et reçu comme stigmatisant et humiliant, par les ressortissants de la partie Septentrionale du Cameroun. Son emploi n'étant généralement toléré dans cette partie du pays que lorsqu'il est fait par les ressortissants eux-mêmes.

 Il n'est donc pas rare de lire de respectables ressortissants du septentrion s'auto-désigner ironiquement par le nom de cet animal domestique pris individuellement ou collectivement, pour tourner en dérision leur situation ou pour mettre une revendication en relief.

Il est donc généralement su du grand nombre au Cameroun que la convocation nominative de cet animal domestique par toute personne non ressortissante du septentrion dans un contexte autre que l'élevage, est délicate et ambiguë parce ce que  porteuse de risques probants de connotation négative, d'interprétation diffuse et de récupération aux fins parfois malsaines d'acharnement, de manipulation ou de règlements de comptes politiques.

J'invite donc les militants du PCRN qui ne sont pas du septentrion à ne faire usage du nom de cet animal domestique que dans le cadre exclusif de l'élevage, pour éviter de s'exposer aux travers ci-dessus présentés. Tout en demeurant dans l'expectative que les mentalités évoluent rapidement dans un sens comme dans l'autre.

Nous saisissons cette occasion pour PRIER les concitoyens du septentrion qui ont été heurtés, de passer citoyennement outre cet incident qui nous aura tous enseigné l'impératif de régulation par les partis politiques, des excès discursifs de leurs responsables dans l'espace public.

Ô mes chers frères, qu'Allah Soubhanah Wa Ta'ala facilite notre jeûne, qu'Il nous pardonne nos manquements et agréé nos invocations et toutes nos bonnes œuvres. AMIN. Qu'Il nous accorde la pleine mesure dans le foisonnement de ses récompenses en ce mois sacré de Ramadan, lui qui est certes le Pardonneur et le Très Généreux. AMIN.

NOTA : Le Pr. Alice Delphine TANG, Directrice de l’Ecole des Cadres, anime un module sur l’Education à la citoyenneté et à la vie communautaire. Ce séminaire est ouvert à toute personne inscrite à l'Ecole des Cadres du PCRN.

Leave a comment

Les raisons évoquées par Abdel Bah sont simples : « Suite à la préoccupation croissante liée au virus COVID 19 et au…

Agenda

«March 2024»
MonTueWedThuFriSatSun
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031






Sunday, 05 June 2022 11:01