25/10
Christian Wangue, l’éphémère empire d’un journaliste africain « en congé »
14/10
Pratiques mafieuses au Cameroun : Mediapart remporte le procès contre Bolloré
23/09
Préparatifs Mondial 2022 : Toko Ekambi forfait pour le match Cameroun-Ouzbékistan.
21/09
La bataille d’équipementier conduit à un bashing entre Samuel Eto’o et Yannick Noah
25/07
L’Union Africaine se félicite de la reprise des exportations de céréales d’Ukraine et de Russie
21/07
Football: la FIFA condamne le Cameroun à payer plus d’un milliard de FCFA au portugais…
20/07
Affaire de mœurs: la sex tapeuse Cynthia Fiangan a passé sa première nuit en prison
19/07
Le Cameroun veut importer 400 000 tonnes de riz en 2022
19/07
Droits de l’homme: Le REDHAC vole au secours du Directeur de publication du journal Le…
19/07
L’ancien Lion indomptable Stéphane Mbia risque la prison en Espagne
19/07
Découvrez le programme du séjour du président français Emmanuel Macron au Cameroun
18/07
Les Lionnes indomptables qualifiées pour les barrages de la Coupe du monde 2023
18/07
Mea Culpa: les camerounais accepteront-ils les excuses de Gaëlle Enganamouit
18/07
Lettre ouverte/Calixthe Beyala au président Macron: «venez-vous pour adouber un homme pour la transition au…
18/07
Emmanuel Macron au Cameroun, c’est confirmé
15/07
Le président de la République nomme de nouveaux responsables au sein de l'armée
15/07
Administration territoriale: le président de la République nomme 14 nouveaux préfets et 57 sous-préfets
15/07
CAN féminine 2022: les Lionnes indomptables éliminées en quart de finale
14/07
Diplomatie: le président Emmanuel Macron annoncé au Cameroun
14/07
Match Cameroun-Nigéria: 5 raisons pour croire à la qualification des Lionnes indomptables
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • International
  • Jean-Yves Le Drian convoqué au Mali pour « atteintes aux biens publics »

Jean-Yves Le Drian convoqué au Mali pour « atteintes aux biens publics »

jeudi, 12 mai 2022 09:55 Mfoungo

La convocation adressée au chef de la diplomatie française est signée par le juge d’instruction du deuxième cabinet au tribunal de Grande instance de la commune III du district de Bamako.

 

Le ministre français des Affaires étrangères est attendu le 20 juin devant le juge d’instructions du pole économique et financier au tribunal de grande instance de Bamako. Jean-Yves Le Drian doit être entendu dans le cadre d’une enquête où il est accusé de porter « atteintes aux biens publics et de commettre d’autres infractions aux dépens de l’Etat du Mali ».

De source judiciaire au Mali, cette enquête fait suite à une plainte d'une plateforme de plusieurs associations de la société civile malienne, dénommée "Maliko" ("La cause du Mali"). Plus précisément, il s’agit d’une affaire datant de 2015, relative à une « attribution de marché de fabrications de passeports maliens à une société française » à laquelle le fils du ministre serait lié.

A cette époque, Ibrahim Boubacar Keïta était encore président du Mali et c'est la société française Oberthur Technologie qui avait obtenu le marché pour une dizaine d'années.

La justice malienne essaie donc d’élucider si Jean-Yves Le Drian, à l’époque ministre de la Défense, a appuyé le dossier « pour défendre une entreprise française ou ses intérêts ».

Le Quai d'Orsay a indiqué ne pas avoir été informé de cette convocation. "Aucune notification, ni information d’aucune sorte ne nous sont parvenues par les canaux appropriés", a commenté le ministère.

Alors que certains se demandent si le diplomate français va se présenter à Bamako, un internaute répond : « Le Vice-président de la République de Guinée Equatoriale s’est bien présenté au tribunal à Paris, Jean-Yves Le Drian peut bien et doit le faire. Sans que cela lui enlève ce qu’il est : un ministre du gouvernement français. C’est ici que nous allons mesurer le degré de démocratie et du respect des lois des français ».

Cette convocation intervient alors que les tensions entre le Mali et la France sont de plus en plus fortes. Les relations se sont progressivement dégradées entre les deux pays depuis le renversement en 2020, du régime d’Ibrahim Boubacar Kéita par les militaires avec à leur tête, le Colonel Assimi Goita. En fin janvier 2022, le gouvernement de transition du Mali a expulsé l’ambassadeur français de son territoire. Ces autorités ont également annoncé au début de ce mois, la dénonciation des accords de défense avec la France et l’Union européenne.

 

Leave a comment

Franclin François Etapa, le nouveau préfet du département du Ndé dans la région de l’Ouest du Cameroun promet un châtiment exemplaire à…

Agenda

«February 2024»
MonTueWedThuFriSatSun
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
26272829   






Sunday, 05 June 2022 11:01