25/10
Christian Wangue, l’éphémère empire d’un journaliste africain « en congé »
14/10
Pratiques mafieuses au Cameroun : Mediapart remporte le procès contre Bolloré
23/09
Préparatifs Mondial 2022 : Toko Ekambi forfait pour le match Cameroun-Ouzbékistan.
21/09
La bataille d’équipementier conduit à un bashing entre Samuel Eto’o et Yannick Noah
25/07
L’Union Africaine se félicite de la reprise des exportations de céréales d’Ukraine et de Russie
21/07
Football: la FIFA condamne le Cameroun à payer plus d’un milliard de FCFA au portugais…
20/07
Affaire de mœurs: la sex tapeuse Cynthia Fiangan a passé sa première nuit en prison
19/07
Le Cameroun veut importer 400 000 tonnes de riz en 2022
19/07
Droits de l’homme: Le REDHAC vole au secours du Directeur de publication du journal Le…
19/07
L’ancien Lion indomptable Stéphane Mbia risque la prison en Espagne
19/07
Découvrez le programme du séjour du président français Emmanuel Macron au Cameroun
18/07
Les Lionnes indomptables qualifiées pour les barrages de la Coupe du monde 2023
18/07
Mea Culpa: les camerounais accepteront-ils les excuses de Gaëlle Enganamouit
18/07
Lettre ouverte/Calixthe Beyala au président Macron: «venez-vous pour adouber un homme pour la transition au…
18/07
Emmanuel Macron au Cameroun, c’est confirmé
15/07
Le président de la République nomme de nouveaux responsables au sein de l'armée
15/07
Administration territoriale: le président de la République nomme 14 nouveaux préfets et 57 sous-préfets
15/07
CAN féminine 2022: les Lionnes indomptables éliminées en quart de finale
14/07
Diplomatie: le président Emmanuel Macron annoncé au Cameroun
14/07
Match Cameroun-Nigéria: 5 raisons pour croire à la qualification des Lionnes indomptables
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Politique
  • Judiciaire
  • Opération Épervier : Le procès d’Edgar Alain Mebe Ngo’o reporté au 18 Février 2021

Opération Épervier : Le procès d’Edgar Alain Mebe Ngo’o reporté au 18 Février 2021

mardi, 29 décembre 2020 12:40 Nicole Ricci Minyem

Il a été reporté à cette date parce que l'ancien ministre des Transports, entre autres casquettes qu’il a portées durant sa carrière administrative aurait fondu en larmes devant la barre, alors qu’il était prié de prendre la parole afin de donner sa version par rapport aux faits qui lui sont reprochés

 L’ex Directeur du Cabinet Civil, selon certains confrères, a simplement répondu « Qu’il n’a rien à voir avec les faits pour lesquels il est incarcéré depuis le 8 Mars 2019… ».

La scène s’est déroulée ce Lundi, au tribunal criminel spécial. Le haut commis de l’Etat avait à ses côtés, Mbangué Maxime, Mboutou Elie Ghislain, Menye Victor Emmanuel - et son ex épouse Minla Nkoulou. Ils sont poursuivis pour : Détournement des biens publics - Violation du code des marchés - Prise d'intérêt dans un acte - Blanchiment aggravé des capitaux - Complicité de détournement des biens publics.

Une affaire qui continue de tenir les Camerounais en haleine

Et, ils se recrutent dans tous les bords : Ceux qui ont gardé leur affection à l’ancien Directeur Général de la Sûreté Nationale qui, « à l’époque où il occupait cette fonction, avait donné son numéro de téléphone personnel à tous ses compatriotes, permettant à ces derniers de l’appeler quand le besoin se faisait ressentir ; Il était toujours au bout du fil lui-même et décrochait… », renseigne Christiane Batchom, une dame qui, depuis l’intervention d’Edgar Alain Mebe Ngo’o après une agression dont elle a été victime, lui garde toute son affection, refusant de s’arrêter à toutes ces accusations qui sont portées contre son « héros ».

Il y’a également ceux qui lui en veulent

Ils paraissent plus nombreux et, leur courroux envers l’ancienne ponte du régime est monté d’un cran après la perquisition faite dans le domicile de l’ex ministre de la Défense, après son interpellation. A cette époque, la presse avait fortement relayé les avoirs du membre du Gouvernement et, l’exposition de la supposée fortune est apparue comme une insulte,  dans un environnement où la pauvreté est la chose la mieux partagée, au sein d’une population qui revendique son droit de vivre des retombées des richesses de son pays.

Et, c’est d’ailleurs dans l’un de ses costumes qui a longtemps fait couler l’encre et la salive que Edgar Alain Mebe Ngo’o est arrivé dans la cour du Tribunal Criminel Spécial. A sa descente du car Hiace de la prison centrale de Yaoundé Kondengui, il était vêtu d’un somptueux smoking sombre assorti d'une cravate rose clair. Le fait d’être entouré par sept éléments du Gso cagoulé ne l’a pas empêché d’afficher cette fière allure qu’on lui connait.

Une attitude qui tranche avec les larmes qu’il a versées devant la barre. Rendez vous pris pour le  18 février 2021.

 

 

Nicole Ricci Minyem

Leave a comment

Tibor Nagy, le “Monsieur Afrique” du président Donald Trump risque d’avoir un séjour très mouvementé au Cameroun.   En effet, depuis l’annonce…

Agenda

«May 2024»
MonTueWedThuFriSatSun
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  






Sunday, 05 June 2022 11:01