25/10
Christian Wangue, l’éphémère empire d’un journaliste africain « en congé »
14/10
Pratiques mafieuses au Cameroun : Mediapart remporte le procès contre Bolloré
23/09
Préparatifs Mondial 2022 : Toko Ekambi forfait pour le match Cameroun-Ouzbékistan.
21/09
La bataille d’équipementier conduit à un bashing entre Samuel Eto’o et Yannick Noah
25/07
L’Union Africaine se félicite de la reprise des exportations de céréales d’Ukraine et de Russie
21/07
Football: la FIFA condamne le Cameroun à payer plus d’un milliard de FCFA au portugais…
20/07
Affaire de mœurs: la sex tapeuse Cynthia Fiangan a passé sa première nuit en prison
19/07
Le Cameroun veut importer 400 000 tonnes de riz en 2022
19/07
Droits de l’homme: Le REDHAC vole au secours du Directeur de publication du journal Le…
19/07
L’ancien Lion indomptable Stéphane Mbia risque la prison en Espagne
19/07
Découvrez le programme du séjour du président français Emmanuel Macron au Cameroun
18/07
Les Lionnes indomptables qualifiées pour les barrages de la Coupe du monde 2023
18/07
Mea Culpa: les camerounais accepteront-ils les excuses de Gaëlle Enganamouit
18/07
Lettre ouverte/Calixthe Beyala au président Macron: «venez-vous pour adouber un homme pour la transition au…
18/07
Emmanuel Macron au Cameroun, c’est confirmé
15/07
Le président de la République nomme de nouveaux responsables au sein de l'armée
15/07
Administration territoriale: le président de la République nomme 14 nouveaux préfets et 57 sous-préfets
15/07
CAN féminine 2022: les Lionnes indomptables éliminées en quart de finale
14/07
Diplomatie: le président Emmanuel Macron annoncé au Cameroun
14/07
Match Cameroun-Nigéria: 5 raisons pour croire à la qualification des Lionnes indomptables
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Politique
  • Institutionnel
  • “Le phénomène d'abandon des enfants : une entrave à la vie, au développement et à la survie des enfants”.

“Le phénomène d'abandon des enfants : une entrave à la vie, au développement et à la survie des enfants”.

dimanche, 26 juin 2022 12:30 Nicole Ricci Minyem

Tel est le thème choisi à l’occasion des assises de la 23ème Session du Parlement des Jeunes ce 26 juin 2022; moments d’échanges et de débats au cours desquels toutes les questions se rapportant au développement du capital humain en général, et à la promotion et la protection des droits de l'enfant en particulier ont été abordées. 

Une continuité de la célébration le 16 juin 2022, de la Journée de l'enfant Africain placée sous le thème : Elimination des pratiques néfastes affectant les enfants : Progrès sur les politiques et pratiques depuis 2013.”

Dans son allocution, Cavaye Yéguié Djibril - président de l’Assemblée Nationale a déclaré que c’était le moment idoine de faire part “ de la manifestation, de la détermination des pouvoirs publics de faire du développement du Capital humain, le levier et le levain de la Stratégie de Développement du Cameroun à l'horizon 2030…”; 

Et, poursuit - il, “Le choix de ces deux thématiques interreliées une même année pour célébrer l'enfant n'est pas fortuit. Bien au contraire,, il s'agit de notre point de vue d'un cri d'alarme pour mettre un terme à la fabrication de monstres sociaux dans notre société”

Constat 

Le parlement des Jeunes se tient au moment où l’on assiste à la persistance de certaines pratiques dégradantes et avilissantes pour les enfants, présentées à tort comme des valeurs socioculturelles; à leur esclavagisation, leur maltraitance permanente mais aussi, au phénomène d'abandon des enfants…”; Des enfants qui aujourd’hui, des êtres meurtris dans leur chair et leur âme, des êtres asociaux en quelque sorte. 

Responsabilités de tous afin que la donne change. 

En plus de la mobilisation des parents, de leur reprise de conscience face à leur obligation de s’occuper de leurs enfants, le gouvernement Camerounais doit lui aussi s’investir afin de mobiliser la communauté nationale et internationale autour de la problématique de protection des enfants contre les pratiques dégradantes et déshonorantes. 

Les représentants du Peuple vont assumer leur rôle 

Cavaye Yeguié Djibril - président de l’Assemblée Nationale: “ Pour ce qui est de l’Assemblée Nationale, soyez rassurés que nous ne ménagerons aucun effort pour accompagner l’oeuvre déjà entreprise par le Gouvernement, à savoir la mise en place d’un cadre légal de protection des enfants contre la violence, à travers la vulgarisation dudit cadre ainsi que la sensibilisation et la mobilisation des populations que nous représentons”.

Le message du président de l’Assemblée Nationale à l’endroit des jeunes parlementaires

Vous avez été choisis parmi des millions d'enfants du Cameroun pour représenter vos pairs. Soyez désormais le reflet des valeurs positives de notre République que sont l'unité, la paix, le travail et l'amour de la patrie. Vous devez vous considérer comme des exemples au milieu des autres enfants et porter également le message de lutte contre les violences en milieu jeune

Je vous exhorte à être des fervents défenseurs de vos droits et à promouvoir partout vous êtes, l'image des enfants qui devront contribuer à l'émergence du Cameroun à l'horizon 2035”. 

Nicole Ricci Minyem

Leave a comment

Le Député Rdpc du Mbam et Inoubou n’a pas voulu laisser passer cette énième provocation du président français qui, le 16 novembre…

Agenda

«April 2024»
MonTueWedThuFriSatSun
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     






Sunday, 05 June 2022 11:01