25/10
Christian Wangue, l’éphémère empire d’un journaliste africain « en congé »
14/10
Pratiques mafieuses au Cameroun : Mediapart remporte le procès contre Bolloré
23/09
Préparatifs Mondial 2022 : Toko Ekambi forfait pour le match Cameroun-Ouzbékistan.
21/09
La bataille d’équipementier conduit à un bashing entre Samuel Eto’o et Yannick Noah
25/07
L’Union Africaine se félicite de la reprise des exportations de céréales d’Ukraine et de Russie
21/07
Football: la FIFA condamne le Cameroun à payer plus d’un milliard de FCFA au portugais…
20/07
Affaire de mœurs: la sex tapeuse Cynthia Fiangan a passé sa première nuit en prison
19/07
Le Cameroun veut importer 400 000 tonnes de riz en 2022
19/07
Droits de l’homme: Le REDHAC vole au secours du Directeur de publication du journal Le…
19/07
L’ancien Lion indomptable Stéphane Mbia risque la prison en Espagne
19/07
Découvrez le programme du séjour du président français Emmanuel Macron au Cameroun
18/07
Les Lionnes indomptables qualifiées pour les barrages de la Coupe du monde 2023
18/07
Mea Culpa: les camerounais accepteront-ils les excuses de Gaëlle Enganamouit
18/07
Lettre ouverte/Calixthe Beyala au président Macron: «venez-vous pour adouber un homme pour la transition au…
18/07
Emmanuel Macron au Cameroun, c’est confirmé
15/07
Le président de la République nomme de nouveaux responsables au sein de l'armée
15/07
Administration territoriale: le président de la République nomme 14 nouveaux préfets et 57 sous-préfets
15/07
CAN féminine 2022: les Lionnes indomptables éliminées en quart de finale
14/07
Diplomatie: le président Emmanuel Macron annoncé au Cameroun
14/07
Match Cameroun-Nigéria: 5 raisons pour croire à la qualification des Lionnes indomptables

Une jeune femme déshabillée à Yaoundé pour complicité de vol

mercredi, 07 juillet 2021 12:21 Liliane N.

La vidéo de la femme dénudée a été postée sur la toile. Le MRC de Maurice Kamto et des personnages publics dénoncent cette atteinte à la dignité humaine.

C’est l’un des potins qui bat actuellement son plein sur la toile. La vidéo d’une jeune femme contrainte à se déshabiller parce que accusée d’avoir essayé de voler des mèches. L’histoire s’est produite au quartier Nkomkana à Yaoundé, hier 6 juillet 2021. La femme en question a été obligée d’exhiber ses parties intimes et de présenter son visage. Ses bourreaux parmi lesquels, une femme apparemment propriétaire du salon de coiffure lui ont demandé de répéter la phrase qui suit : «on ne vole pas à Nkomkana».

Peut-être les bourreaux de cette femme accusée d’avoir voulu voler les mèches pensaient bien faire en la filmant et en balançant cette vidéo sur la toile, seulement, ils se sont rendus coupables de la loi N°2010/012 du 21 décembre 2010 relative à la cyber sécurité et la cybercriminalité au Cameroun. L’article 74 de ladite loi dans son alinéa (1) dit qu’«est puni d’un emprisonnement de un (01) à deux (02) ans et d’une amende de 1.000.000 (un million) à 5.000.000 (cinq millions) F CFA, quiconque, au moyen d’un procédé quelconque porte atteinte à l'intimité de la vie privée d'autrui en fixant, enregistrant ou transmettant, sans le consentement de leur auteur, les données électroniques ayant un caractère privé ou confidentiel».

Le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) de Maurice Kamto condamne cette atteinte à la dignité humaine et demande aux autorités de punir les auteurs de cet acte.

«Il nous revient qu’une dame aurait été déshabillée et ses photos nues partagées dans les réseaux sociaux. Si ces faits sont avérés, il est urgent que les autorités compétentes interpellent les auteurs de ce crime afin qu’ils soient jugés conformément aux lois de la république», a écrit Joseph Ateba le Secrétaire national à la communication du MRC ce mardi sur sa page Facebook.

Pour l’analyste politique Njoya Moussa, on se retrouve dans une extrême barbarie.

«Depuis quelques temps, je vois circuler sur les réseaux sociaux, une vidéo d'une extrême barbarie humaine celle d'une présumée voleuse dénudée au quartier Nkomkana à Yaoundé. Face à cette horreur, je m'interroge sur ce que devient désormais le Cameroun pays de nos ancêtres. Où sont passées les bonnes mœurs, où est passée le respect de la dignité humaine, comment la femme, celle à qui l'humanité tient son existence peut-elle être aussi déshumanisée. J'invite et j'exhorte les autorités de ce pays à sévir et à punir avec la plus grande rudesse cette ignominie. Loin de moi l'idée d'encourager le supposé acte pour lequel elle bénéficie pourtant d'une présomption», a-t-il écrit le 6 juillet 2021.

Liliane N.

 

 

  

Leave a comment

En campagne de paix dans la région du Nord-Ouest, l’une des deux régions anglophone en crise, le Premier ministre Joseph Dion Ngute…

Agenda

«April 2024»
MonTueWedThuFriSatSun
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     






Sunday, 05 June 2022 11:01