25/10
Christian Wangue, l’éphémère empire d’un journaliste africain « en congé »
14/10
Pratiques mafieuses au Cameroun : Mediapart remporte le procès contre Bolloré
23/09
Préparatifs Mondial 2022 : Toko Ekambi forfait pour le match Cameroun-Ouzbékistan.
21/09
La bataille d’équipementier conduit à un bashing entre Samuel Eto’o et Yannick Noah
25/07
L’Union Africaine se félicite de la reprise des exportations de céréales d’Ukraine et de Russie
21/07
Football: la FIFA condamne le Cameroun à payer plus d’un milliard de FCFA au portugais…
20/07
Affaire de mœurs: la sex tapeuse Cynthia Fiangan a passé sa première nuit en prison
19/07
Le Cameroun veut importer 400 000 tonnes de riz en 2022
19/07
Droits de l’homme: Le REDHAC vole au secours du Directeur de publication du journal Le…
19/07
L’ancien Lion indomptable Stéphane Mbia risque la prison en Espagne
19/07
Découvrez le programme du séjour du président français Emmanuel Macron au Cameroun
18/07
Les Lionnes indomptables qualifiées pour les barrages de la Coupe du monde 2023
18/07
Mea Culpa: les camerounais accepteront-ils les excuses de Gaëlle Enganamouit
18/07
Lettre ouverte/Calixthe Beyala au président Macron: «venez-vous pour adouber un homme pour la transition au…
18/07
Emmanuel Macron au Cameroun, c’est confirmé
15/07
Le président de la République nomme de nouveaux responsables au sein de l'armée
15/07
Administration territoriale: le président de la République nomme 14 nouveaux préfets et 57 sous-préfets
15/07
CAN féminine 2022: les Lionnes indomptables éliminées en quart de finale
14/07
Diplomatie: le président Emmanuel Macron annoncé au Cameroun
14/07
Match Cameroun-Nigéria: 5 raisons pour croire à la qualification des Lionnes indomptables

Kambele : Un artisan minier perd la vie

mardi, 09 février 2021 14:56 Nicole Ricci Minyem

Il aurait été percuté par un exploitant chinois. C’est du moins l’information qui a été mise à notre disposition ce Lundi en fin d’après midi : « Un jeune collecteur d’or musulman a été percuté par l’engin d’une entreprise d’exploitations minière appartenant à un chinois du nom de Wang… ».

 

Les mêmes sources indiquent que « Très remontée par cet accident, (surtout que l’homme qui conduisait l’engin n’a même pas pris la peine de descendre de sa voiture afin de se rendre compte de la gravité de la situation, a tout simplement continué sa route, allant garer sans aucun état d’âme), les collègues et autres miniers ont incendié le véhicule du sieur Wang et a poursuivi son mouvement en allant détruire les logements dans lesquels résident les employés du chinois… ».

Alors que le ton montait, avec en sus les casses sus mentionnées, les éléments de la gendarmerie ont été appelés pour intervention. Des coups de feu auraient été tirés, entraînant une blessure par balle sur l’un des manifestants qui a urgemment été conduit à l’hôpital de Batouri.

De nombreux jeunes gens, collecteurs d’or au sein de cette mine située dans le Village de Kambele 2 – Arrondissement de Batouri ont été gardés à vue dans les locaux de la Compagnie de Gendarmerie de la même ville.   

Qu’est – il advenu du chinois ?

Aucune information n’a été donnée à ce propos. L’on ne sait si lui aussi a été interpellé afin qu’il réponde des faits qui lui sont reprochés, parce qu’on parle de mort d’homme, ce qui de fait ne représente strictement rien devant les dégâts matériels.

Est – il encore en liberté et va t – il continuer à vaquer tranquillement à ses occupations ?

Impossible jusqu’à ce moment d’apporter une réponse claire à ces nombreuses interrogations et à bien d’autres.

Ce n’est pas le premier incident du genre

Au cours des dernières années, l’on n’a pas manqué de relever les nombreux abus dont souffrent les Camerounais, qui se sont vus arrachés leurs terres par les exploitants miniers chinois et autres ; ils sont exploités, payés en monnaie de singe et quelquefois lâchement assassiné. 

Face à toutes les injustices dont ils souffrent, il leur est arrivé de riposter, comme ce fut par exemple le cas en Novembre 2019, tel que le rapportait à l’époque, le quotidien Jeune Afrique :

« Un employé de l’entreprise chinoise Lu et Lang avait abattu un Camerounais qui cherchait de l’or sur la parcelle dont elle revendique la propriété… Les villageois se sont révoltés et ont tué à leur tour le Chinois » à coup de cailloux, explique Narma Ndoyama, agriculteur à Longa Mali, petit village de cette région aurifère du Cameroun où est implantée l’entreprise.

 

Nicole Ricci Minyem

 

Leave a comment

Les propriétaires de ces boutiques ont voulu profiter de la pandémie pour duper les clients. Grâce à une descente inopinée dans les…

Agenda

«April 2024»
MonTueWedThuFriSatSun
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     






Sunday, 05 June 2022 11:01