25/10
Christian Wangue, l’éphémère empire d’un journaliste africain « en congé »
14/10
Pratiques mafieuses au Cameroun : Mediapart remporte le procès contre Bolloré
23/09
Préparatifs Mondial 2022 : Toko Ekambi forfait pour le match Cameroun-Ouzbékistan.
21/09
La bataille d’équipementier conduit à un bashing entre Samuel Eto’o et Yannick Noah
25/07
L’Union Africaine se félicite de la reprise des exportations de céréales d’Ukraine et de Russie
21/07
Football: la FIFA condamne le Cameroun à payer plus d’un milliard de FCFA au portugais…
20/07
Affaire de mœurs: la sex tapeuse Cynthia Fiangan a passé sa première nuit en prison
19/07
Le Cameroun veut importer 400 000 tonnes de riz en 2022
19/07
Droits de l’homme: Le REDHAC vole au secours du Directeur de publication du journal Le…
19/07
L’ancien Lion indomptable Stéphane Mbia risque la prison en Espagne
19/07
Découvrez le programme du séjour du président français Emmanuel Macron au Cameroun
18/07
Les Lionnes indomptables qualifiées pour les barrages de la Coupe du monde 2023
18/07
Mea Culpa: les camerounais accepteront-ils les excuses de Gaëlle Enganamouit
18/07
Lettre ouverte/Calixthe Beyala au président Macron: «venez-vous pour adouber un homme pour la transition au…
18/07
Emmanuel Macron au Cameroun, c’est confirmé
15/07
Le président de la République nomme de nouveaux responsables au sein de l'armée
15/07
Administration territoriale: le président de la République nomme 14 nouveaux préfets et 57 sous-préfets
15/07
CAN féminine 2022: les Lionnes indomptables éliminées en quart de finale
14/07
Diplomatie: le président Emmanuel Macron annoncé au Cameroun
14/07
Match Cameroun-Nigéria: 5 raisons pour croire à la qualification des Lionnes indomptables
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Politique
  • Diplomatie
  • Agitation à l’ambassade du Cameroun à Bruxelles : Eric Jacquemin va devoir s’expliquer

Agitation à l’ambassade du Cameroun à Bruxelles : Eric Jacquemin va devoir s’expliquer

mercredi, 16 juin 2021 08:09 Nicole Ricci Minyem

L'ambassadeur du Cameroun en belgique a été convoqué par Lejeune Bella Bella, ministre des Relations Extérieures afin répondre de l’agression orchestrée par les éléments de la brigade anti sardinards (BAS) dans les locaux de la mission diplomatique Camerounaise à Bruxelles à l’Avenue Brugmann.

 

C’est lundi dernier que quelques individus, se réclamant de cette « association de malfaisants » s’y sont rendus afin, arguent – ils de réclamer la libération de Clément Bonda qui a proféré des insultes contre les parents du Chef de l’Etat mais aussi des membres du Gouvernement.

Conduits par Olivier Tchanang, dont les outrances ne sont pas inconnues, les membres de la bas n’ont pas manqué d’exiger que les usagers présents au sein de l’ambassade s’en aillent car, parce qu’ils voulaient inciter les employés et les diplomates à « assumer leurs responsabilités et intervenir pour que les insulteurs de l’Institution du Cameroun et de certains ministres soient dans les plus brefs délais remis en liberté : « Aux tortures que subit toute la jeunesse opprimée et séquestrée de notre pays, qui n’a plus le droit de s’indigner, de crier sa colère face à la misère croissante qui la détruit considérablement… ».

Olivier Tchanang et ses compères, comme pour donner plus de poids à leur manifestation, ont hélé les diplomates en insistant sur le fait  que « les membres du Gouvernement dont les noms sont cités dans le covidgate soient traduits en justice afin de répondre de la disparition des 180 Milliards cités dans cette affaire ».

Que peut-on attendre du tête à tête entre Lejeune Bella Bella et Eric Jacquemin ?

Peut être l’interpellation de ces éléments de la brigade anti sardinards et leur convocation devant les juridictions compétentes afin qu’ils répondent eux aussi de leurs actes, comme c’est le cas actuellement pour leurs camarades qui pensaient trouver un refuge dans certains pays de l’hexagone.

Les Camerounais, tout autant qu’ils sont, méritent que justice leur soit rendue

Il est évident qu’ils n’aspirent qu’à cela car ils en ont assez de ces multiples détournements de déniés publics. Ils sont fatigués d’être pris comme des pions irréfléchis à qui on peut servir tout et n’importe quoi parce qu’on est détenteur d’une petite parcelle de pouvoir. Ils doivent et méritent de connaître la vérité par rapport à cet autre scandale lié aux montants querellés du Covid 19, pour ne citer que cet exemple mais pas à n’importe quel prix.

Malheureusement, certains se sont arrogé le droit de proférer des insultes contre ceux qu’ils considèrent comme les responsables de leur malheur, les parents de leurs « ennemis » se voient traîner sur la place publique, leurs parties intimes décrites avec des mots qui défient tout sens moral et certains estiment que le mal être peut justifier de tels comportements. 

 

 

Nicole Ricci Minyem   

 

Leave a comment

Arrivé en terre camerounaise hier mercredi 23 octobre pour un séjour de deux jours, Jean Yves Le Drian, le ministre français des…

Agenda

«April 2024»
MonTueWedThuFriSatSun
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     






Sunday, 05 June 2022 11:01