25/10
Christian Wangue, l’éphémère empire d’un journaliste africain « en congé »
14/10
Pratiques mafieuses au Cameroun : Mediapart remporte le procès contre Bolloré
23/09
Préparatifs Mondial 2022 : Toko Ekambi forfait pour le match Cameroun-Ouzbékistan.
21/09
La bataille d’équipementier conduit à un bashing entre Samuel Eto’o et Yannick Noah
25/07
L’Union Africaine se félicite de la reprise des exportations de céréales d’Ukraine et de Russie
21/07
Football: la FIFA condamne le Cameroun à payer plus d’un milliard de FCFA au portugais…
20/07
Affaire de mœurs: la sex tapeuse Cynthia Fiangan a passé sa première nuit en prison
19/07
Le Cameroun veut importer 400 000 tonnes de riz en 2022
19/07
Droits de l’homme: Le REDHAC vole au secours du Directeur de publication du journal Le…
19/07
L’ancien Lion indomptable Stéphane Mbia risque la prison en Espagne
19/07
Découvrez le programme du séjour du président français Emmanuel Macron au Cameroun
18/07
Les Lionnes indomptables qualifiées pour les barrages de la Coupe du monde 2023
18/07
Mea Culpa: les camerounais accepteront-ils les excuses de Gaëlle Enganamouit
18/07
Lettre ouverte/Calixthe Beyala au président Macron: «venez-vous pour adouber un homme pour la transition au…
18/07
Emmanuel Macron au Cameroun, c’est confirmé
15/07
Le président de la République nomme de nouveaux responsables au sein de l'armée
15/07
Administration territoriale: le président de la République nomme 14 nouveaux préfets et 57 sous-préfets
15/07
CAN féminine 2022: les Lionnes indomptables éliminées en quart de finale
14/07
Diplomatie: le président Emmanuel Macron annoncé au Cameroun
14/07
Match Cameroun-Nigéria: 5 raisons pour croire à la qualification des Lionnes indomptables
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Politique
  • Judiciaire
  • Le procès du jeune interpellé pour outrage au chef de l’Etat est prévu le 17 juin 2021

Le procès du jeune interpellé pour outrage au chef de l’Etat est prévu le 17 juin 2021

mercredi, 16 juin 2021 10:29 Liliane N.

La défense du jeune homme affirme que le Tribunal de première instance de Mbanga n’avait pas d’autre choix que de mettre son affaire en délibéré le 17 juin 2021.

 

Il y a du nouveau dans l’affaire du jeune Clément Bonda Ytembe et ses deux compagnons qui ont été arrêtés pour une vidéo dans laquelle des propos injurieux sont tenus à l’égard du président Paul Biya, ses ministres et leurs parents de sexe féminin. Le procès s’est ouvert le lundi 14 juin 2021. L’affaire a été mise en délibéré le 17 juin 2021, c’est-à-dire demain.

Il faut préciser qu’ils sont « poursuivis pour Outrage au président de la République, outrage aux corps constitués et fonctionnaires et pour diffusion des images portant atteinte à l’intégrité publique, conformément à l’article 78 relatif à la cybercriminalité ».

Selon leur conseil, il est reproché au principal accusé (Clément Bonda Ytembe) d’avoir diffusé la vidéo sur les réseaux sociaux. Selon la défense, le ministère public n’a pas pu apporter la preuve de ce qu’il est l’auteur de la diffusion de la vidéo sur les réseaux sociaux. Et la défense affirme que la loi punit celui qui a diffusé.

Pour ce qui est des amis de Clément Bonda Ytembe, la défense a dénoncé le fait qu’ils soient poursuivis alors qu'ils n’apparaissent à aucun moment sur la vidéo. En conclusion, il faut savoir que si les mis en cause sont reconnus coupables, ils risquent près de deux années de prison. La défense dit avoir plaidé leur précarité.   

Lire aussi :  Justice : Un jeune homme interpellé suite à des propos injurieux à l'égard du gouvernement

Il faut rappeler que l’honorable Djeumeni Benilde, du Social Democratic Front (SDF) qui, mis au courant de leur arrestation et qui a décidé de les défendre, a salué le déroulement de l’audience du 14 juin 2021 au Tribunal de première instance de Mbanga.

« Belle prestation des avocats de la défense sous la houlette de Me Kengne. Interventions  très applaudies de Me Seukop, avec les appuis diverses de maîtres Monthe et Gomgang Adeline », a-t-il écrit sur sa page Facebook.

Et son cabinet de poursuivre « en somme le droit a été dit face à la pression de ces avocats de qualité supérieure il n’y avait plus rien d’autre que de mettre l’affaire en délibéré pour le 17 Juin 2021. Renvoie qui intervient après l’exploitation d’une clé USB montrant la vidéo qui est retenue comme preuve des charges contre ces jeunes qui rongent la misère au quotidien dans une entreprise des Français ou en plein 20eme siècle le salaire est à 32.123F F CFA. Il reste à féliciter l’œuvre humanitaire de l’élu du peuple et toute cette équipe d’avocats qui ont brillé dans la maîtrise du droit ».

A titre de rappel, Clément Bonda Ytembe a accusé le Chef de l’Etat et son gouvernement d’avoir détourné les 180 milliards que le Fonds monétaire international a donnés au Cameroun, pour la lutte contre le Coronavirus. Il a par ailleurs dénoncé le fait qu’il perçoive un salaire de 32 000 FCFA pour plus de 9 heures de travail au quotidien. Sauf que, la société des plantations du Haut Penja présenté comme son employeur ne le reconnait pas comme son ouvrier plutôt celui d'un de ses prestataires.

 

Liliane N.

 

Leave a comment

Du fait de la situation socio-politique qui perdure dans les régions anglophones du pays, 12 000 employés de la CDC ont été…

Agenda

«March 2024»
MonTueWedThuFriSatSun
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031






Sunday, 05 June 2022 11:01