25/10
Christian Wangue, l’éphémère empire d’un journaliste africain « en congé »
14/10
Pratiques mafieuses au Cameroun : Mediapart remporte le procès contre Bolloré
23/09
Préparatifs Mondial 2022 : Toko Ekambi forfait pour le match Cameroun-Ouzbékistan.
21/09
La bataille d’équipementier conduit à un bashing entre Samuel Eto’o et Yannick Noah
25/07
L’Union Africaine se félicite de la reprise des exportations de céréales d’Ukraine et de Russie
21/07
Football: la FIFA condamne le Cameroun à payer plus d’un milliard de FCFA au portugais…
20/07
Affaire de mœurs: la sex tapeuse Cynthia Fiangan a passé sa première nuit en prison
19/07
Le Cameroun veut importer 400 000 tonnes de riz en 2022
19/07
Droits de l’homme: Le REDHAC vole au secours du Directeur de publication du journal Le…
19/07
L’ancien Lion indomptable Stéphane Mbia risque la prison en Espagne
19/07
Découvrez le programme du séjour du président français Emmanuel Macron au Cameroun
18/07
Les Lionnes indomptables qualifiées pour les barrages de la Coupe du monde 2023
18/07
Mea Culpa: les camerounais accepteront-ils les excuses de Gaëlle Enganamouit
18/07
Lettre ouverte/Calixthe Beyala au président Macron: «venez-vous pour adouber un homme pour la transition au…
18/07
Emmanuel Macron au Cameroun, c’est confirmé
15/07
Le président de la République nomme de nouveaux responsables au sein de l'armée
15/07
Administration territoriale: le président de la République nomme 14 nouveaux préfets et 57 sous-préfets
15/07
CAN féminine 2022: les Lionnes indomptables éliminées en quart de finale
14/07
Diplomatie: le président Emmanuel Macron annoncé au Cameroun
14/07
Match Cameroun-Nigéria: 5 raisons pour croire à la qualification des Lionnes indomptables
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Economie
  • High-Tech
  • Ntic: “L’employabilité et l’entrepreneuriat des jeunes à l’ère du numérique”

Connexion Internet : Le réseau « Loon » pour une connectivité plus aisée

lundi, 20 avril 2020 08:20 Nicole Ricci Minyem

Il est constitué d’un assemblage de Ballons qui mis ensembles, se déplacent à la lisière de l'espace, offrant ainsi une liaison plus fluide aux personnes des communautés plus ou moins desservies dans le monde entier.

 

Contexte

Des milliards de personnes n'ont toujours pas accès à Internet. La crise sanitaire qui secoue actuellement la planète entière, a incité de nombreux pays à prendre des dispositions notamment dans le domaine de l’Education afin de maintenir le niveau scolaire des enfants, aussi bien du primaire que des grandes écoles, en passant par le secondaire. Une démarche qui a affiché les limites des uns et des autres.

Face à cette réalité et confronté à la problématique de la connectivité dans ce pays de l’Afrique de l’Est comme partout ailleurs, le gouvernement Kenyan, a approuvé les essais du lancement des ballons Loon dans la stratosphère au-dessus du pays.    

 

Présentation du Système Loon  

Il a pris les composants les plus essentiels d'une tour cellulaire et les a repensés pour qu'ils soient suffisamment légers et durables pour être transportés par un ballon à 20 km au-dessus de l'espace. Les ballons de plongeon sont conçus et fabriqués pour supporter les conditions difficiles de la stratosphère, où les vents peuvent souffler à plus de 100 km / h et les températures peuvent descendre jusqu'à -90 ° C.

Pour étendre la connectivité aux zones plus ou moins desservies dans le monde entier, le réseau « Loon » combine les progrès de la science des matériaux, de la modélisation atmosphérique, de l'apprentissage automatique, des systèmes de communication…

Tout l'équipement de vol est très économe en énergie et est alimenté par des énergies renouvelables. Les panneaux solaires alimentent le système pendant la journée tout en chargeant une batterie embarquée pour permettre les opérations de nuit.

 

Partenariat

L’équipe qui travaille à l’installation du réseau « Loon » est composée des ingénieurs multi raciaux et, dans chaque pays, ceux qui la composent travaillent de concert avec les spécialistes nationaux. Au Kenya, les tests ont été faits depuis 2018.

Pour les spécialistes, il est aujourd’hui question de mettre la dernière touche : « Dans l'immédiat, nous commencerons à envoyer des ballons aéroportés existants, ainsi qu'à en préparer de nouveaux à lancer à partir de nos sites de lancement aux États-Unis et, à les diriger vers le Kenya par les vents stratosphériques à 20 km au-dessus de la Terre. Ce processus prend du temps et nous nous attendons à ce qu’il s’agisse de plusieurs semaines avant l’arrivée des ballons de Loon au Kenya… ».

Ils ajoutent qu’ « Une fois sur place, nous effectuerons les dernières étapes des tests d'intégration de réseau avec Telkom Kenya. Par la suite, nous pourrons commencer à fournir des services aux Kenyans… Compte tenu de la situation mondiale avec COVID-19, nous travaillons aussi vite que possible pour déployer le service Loon au Kenya pour aider à court terme et établir des opérations durables qui continueront de servir les populations à long terme ».

 

Nicole Ricci Minyem

 

Leave a comment

Dans sa logique de transparence, le Ministère de la Santé a dévoilé les chiffres relatifs aux contributions allant de la création du…

Agenda

«February 2024»
MonTueWedThuFriSatSun
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
26272829   






Sunday, 05 June 2022 11:01