25/10
Christian Wangue, l’éphémère empire d’un journaliste africain « en congé »
14/10
Pratiques mafieuses au Cameroun : Mediapart remporte le procès contre Bolloré
23/09
Préparatifs Mondial 2022 : Toko Ekambi forfait pour le match Cameroun-Ouzbékistan.
21/09
La bataille d’équipementier conduit à un bashing entre Samuel Eto’o et Yannick Noah
25/07
L’Union Africaine se félicite de la reprise des exportations de céréales d’Ukraine et de Russie
21/07
Football: la FIFA condamne le Cameroun à payer plus d’un milliard de FCFA au portugais…
20/07
Affaire de mœurs: la sex tapeuse Cynthia Fiangan a passé sa première nuit en prison
19/07
Le Cameroun veut importer 400 000 tonnes de riz en 2022
19/07
Droits de l’homme: Le REDHAC vole au secours du Directeur de publication du journal Le…
19/07
L’ancien Lion indomptable Stéphane Mbia risque la prison en Espagne
19/07
Découvrez le programme du séjour du président français Emmanuel Macron au Cameroun
18/07
Les Lionnes indomptables qualifiées pour les barrages de la Coupe du monde 2023
18/07
Mea Culpa: les camerounais accepteront-ils les excuses de Gaëlle Enganamouit
18/07
Lettre ouverte/Calixthe Beyala au président Macron: «venez-vous pour adouber un homme pour la transition au…
18/07
Emmanuel Macron au Cameroun, c’est confirmé
15/07
Le président de la République nomme de nouveaux responsables au sein de l'armée
15/07
Administration territoriale: le président de la République nomme 14 nouveaux préfets et 57 sous-préfets
15/07
CAN féminine 2022: les Lionnes indomptables éliminées en quart de finale
14/07
Diplomatie: le président Emmanuel Macron annoncé au Cameroun
14/07
Match Cameroun-Nigéria: 5 raisons pour croire à la qualification des Lionnes indomptables
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Société
  • Télécommunication
  • Télécommunications : Le Cameroun veut s'arrimer aux standards internationaux de lutte contre la cybercriminalité

Télécommunications : Le Cameroun veut s'arrimer aux standards internationaux de lutte contre la cybercriminalité

mardi, 29 mars 2022 22:46 Innocent D.H.

D’après l’exposé des motifs de ce projet de loi défendu le 25 mars 2022 devant l'Assemblée nationale par la ministre des Postes et Télécommunications, Minette Libom Li Likeng (photo), la ratification de cette convention permettra au Cameroun de s’arrimer aux standards internationaux en matière de lutte contre la cybercriminalité.

 

Précisons d'entrée de jeu sur lequel l'Assemblée doit se prononcer devra permettre d'autoriser le Président de la République à ratifier la convention de Budapest sur la cybercriminalité, signée en novembre 2001. En plus de donner l'opportunité au Cameroun « de revoir et de mettre à niveau (sa) loi sur la cybercriminalité pour définir davantage les actes de cybercriminalité et les identifier, afin que les juges soient mieux outillés pour les sanctionner », la convention de Budapest permettra au pays de « bénéficier d’un échange d’expérience et d’un accompagnement des grands hébergeurs » dans la traque des cybercriminels, explique la Ministre camerounaise des Postes et Télécommunications (Minpostel), Minette Libom Li Likeng. Le membre du Gouvernement fait d'ailleurs remarquer, « Vous voyez, s’il y a un problème (actuellement), Google, Amazon, Facebook… ne peuvent pas coopérer pour nous donner des informations ».

Pour rappel, selon l’Agence nationale des technologies de l’information et de la communication (Antic), la cybercriminalité a causé des pertes financières de 12,2 milliards de FCFA à l’économie camerounaise en 2021. Ce qui représente le double des pertes signalées par l’Antic pour le compte de l’année 2019.

Innocent D H

Leave a comment

Il n'y aura pas eu de surprise au terme de l'examen du 17e recours inscrit au Rolle du Conseil Constitutionnel. Le recours…

Agenda

«May 2024»
MonTueWedThuFriSatSun
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  






Sunday, 05 June 2022 11:01