25/10
Christian Wangue, l’éphémère empire d’un journaliste africain « en congé »
14/10
Pratiques mafieuses au Cameroun : Mediapart remporte le procès contre Bolloré
23/09
Préparatifs Mondial 2022 : Toko Ekambi forfait pour le match Cameroun-Ouzbékistan.
21/09
La bataille d’équipementier conduit à un bashing entre Samuel Eto’o et Yannick Noah
25/07
L’Union Africaine se félicite de la reprise des exportations de céréales d’Ukraine et de Russie
21/07
Football: la FIFA condamne le Cameroun à payer plus d’un milliard de FCFA au portugais…
20/07
Affaire de mœurs: la sex tapeuse Cynthia Fiangan a passé sa première nuit en prison
19/07
Le Cameroun veut importer 400 000 tonnes de riz en 2022
19/07
Droits de l’homme: Le REDHAC vole au secours du Directeur de publication du journal Le…
19/07
L’ancien Lion indomptable Stéphane Mbia risque la prison en Espagne
19/07
Découvrez le programme du séjour du président français Emmanuel Macron au Cameroun
18/07
Les Lionnes indomptables qualifiées pour les barrages de la Coupe du monde 2023
18/07
Mea Culpa: les camerounais accepteront-ils les excuses de Gaëlle Enganamouit
18/07
Lettre ouverte/Calixthe Beyala au président Macron: «venez-vous pour adouber un homme pour la transition au…
18/07
Emmanuel Macron au Cameroun, c’est confirmé
15/07
Le président de la République nomme de nouveaux responsables au sein de l'armée
15/07
Administration territoriale: le président de la République nomme 14 nouveaux préfets et 57 sous-préfets
15/07
CAN féminine 2022: les Lionnes indomptables éliminées en quart de finale
14/07
Diplomatie: le président Emmanuel Macron annoncé au Cameroun
14/07
Match Cameroun-Nigéria: 5 raisons pour croire à la qualification des Lionnes indomptables
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Santé
  • Actualité
  • Cameroun : L’Ordre des médecins demande à l’Etat plus de protection

Cameroun : L’Ordre des médecins demande à l’Etat plus de protection

mercredi, 29 septembre 2021 14:57 Innocent D.H.

Par l’entre genre de sa vice-présidente, Pr. Gloria Ashuntantang, dans un communiqué publié le 25 septembre dernier, l’Orde national des Médecins du Cameroun (ONMC) dénonce les agressions contre les professionnels de santé en pleine crise sanitaire et réclame plus de protection de l’Etat.    

 

Dans le communiqué de l’ONMC, Pr Gloria Ashuntantang est sans équivoque sur les agressions dont font l’objet les médecins au Cameroun depuis quelques temps. « L’Ordre national des médecins du Cameroun paye un énorme tribut et il est indiqué qu’il soit assisté dans sa mission de service public par les pouvoirs publics. L’ONMC en appelle donc au gouvernement pour que des mesures appropriées soient prises afin que les auteurs de tels actes répondent devant la loi et que les médecins puissent travailler en toute sécurité où qu’ils se trouvent sur toute l’étendue du territoire national », signale la vice-présidente de l’ordre.

Rappelons que cette sortie de l’ONMC n’est pas anodine. Elle fait suite, à deux cas d’agressions physiques sur des médecins dans l’exercice de leur profession la semaine dernière à Yaoundé par des membres de familles des personnes reçues en consultation et soins par ces professionnels de santé. En effet, le premier cas remonte au 21 septembre dernier au Centre de prélèvement de la Covid-19 au Palais polyvalents des sports sur la personne du Dr. Towa. Tandis que, le second cas a eu lieu le vendredi 24 septembre 2021 à l’Hôpital central de Yaoundé (HCY) sur la personne du Pr. Pierre Joseph Fouda, directeur dudit hôpital.

Face à ces actes de violence, les médecins dénoncent : « Le Conseil de l’ordre condamne avec énergie ces autres cas de violence, surtout en cette période délicate liée à la Covid-19 qui voit les médecins au premier front et parfois au péril de leur vie dans des conditions souvent difficiles ». L’Ordre encourage les médecins victimes, à porter plainte face à la récurrence des cas de violence. C’est dans cet ordre d’idée que le Ministre de la Santé publique, Manaouda Malachie a dans un tweet dimanche dernier, condamné ces agressions. Le membre du gouvernement a écrit, « En tout état de cause, les agressions exercées ces jours sur le personnel de santé, sont inacceptables, car des voies de recours existent ». 

On le voit très bien la violence sur fonctionnaire prend des proportions inquiétantes dans la société camerounaise. Il y a quelques semaines, c’étaient les forces de maintien de l’ordre qui payaient le lourd tribut, aujourd’hui ce sont les personnels de santé qui en sont victimes.

Innocent D H

Leave a comment

C’est le principal message lancé par le Ministre de la Jeunesse et de l’Education civique lors de la cérémonie de lancement officiel…

Agenda

«March 2024»
MonTueWedThuFriSatSun
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031






Sunday, 05 June 2022 11:01