25/10
Christian Wangue, l’éphémère empire d’un journaliste africain « en congé »
14/10
Pratiques mafieuses au Cameroun : Mediapart remporte le procès contre Bolloré
23/09
Préparatifs Mondial 2022 : Toko Ekambi forfait pour le match Cameroun-Ouzbékistan.
21/09
La bataille d’équipementier conduit à un bashing entre Samuel Eto’o et Yannick Noah
25/07
L’Union Africaine se félicite de la reprise des exportations de céréales d’Ukraine et de Russie
21/07
Football: la FIFA condamne le Cameroun à payer plus d’un milliard de FCFA au portugais…
20/07
Affaire de mœurs: la sex tapeuse Cynthia Fiangan a passé sa première nuit en prison
19/07
Le Cameroun veut importer 400 000 tonnes de riz en 2022
19/07
Droits de l’homme: Le REDHAC vole au secours du Directeur de publication du journal Le…
19/07
L’ancien Lion indomptable Stéphane Mbia risque la prison en Espagne
19/07
Découvrez le programme du séjour du président français Emmanuel Macron au Cameroun
18/07
Les Lionnes indomptables qualifiées pour les barrages de la Coupe du monde 2023
18/07
Mea Culpa: les camerounais accepteront-ils les excuses de Gaëlle Enganamouit
18/07
Lettre ouverte/Calixthe Beyala au président Macron: «venez-vous pour adouber un homme pour la transition au…
18/07
Emmanuel Macron au Cameroun, c’est confirmé
15/07
Le président de la République nomme de nouveaux responsables au sein de l'armée
15/07
Administration territoriale: le président de la République nomme 14 nouveaux préfets et 57 sous-préfets
15/07
CAN féminine 2022: les Lionnes indomptables éliminées en quart de finale
14/07
Diplomatie: le président Emmanuel Macron annoncé au Cameroun
14/07
Match Cameroun-Nigéria: 5 raisons pour croire à la qualification des Lionnes indomptables

Christian MPONDO chante « Au nom de la Patrie »

mardi, 01 juin 2021 13:52 Stéphane Nzesseu

Après « Ma prière pour mon pays » produit, il y a trois ans, avec la contribution du Chœur Gospel de Paris de George SEBA, le Poète patriotique Christian Mpondo remet ça avec cette autre proclamation à la gloire de la Nation camerounaise.

 

Disponible sur YouTube depuis le 15 janvier 2021, le nouveau cantique « AU NOM DE LA PATRIE » de Christian MPONDO est un cocktail de belles sonorités qui va en droite ligne avec l’engagement pris par l’artiste de servir le Cameroun et amener les camerounais à développer une véritable amour pour la patrie.

Christian Mpondo sait très bien comment le dire AU NOM DE LA PATRIE est une composition originale qui porte en musique le crédo de tout engagement honnête à servir notre pays dans le respect des valeurs républicaines qui sauvegardent l'intérêt supérieur du peuple souverain, au détriment des luttes mesquines et intestines qui sacrifient l'avenir des générations à l'autel de leurs coupables ambitions. C’est l’ultime raison du sacrifice suprême du soldat au front, et de l’ambassadeur sportif qui doit mouiller le maillot… » 

 

« C’est l’aboutissement d’une trajectoire entamée depuis 2016 en réponse à une instruction divine d’écrire, composer et enregistrer une série de chansons devant servir de catalyseur pour la consolidation de notre unité et cohésion nationale, la conscientisation et la mobilisation du peuple camerounais pour l’avènement d’un réveil national total qui révèlera un pays conquérant dans le concert des nations. C’est également cette logique qui a orienté notre participation au challenge ‘’Allô Fokou’’ de Richard BONA massivement plébiscitée par les internautes et auréolée d’une victoire en juin 2020 (https://www.youtube.com/watch?v=oLskO ...). »

 

La musique en elle-même, en 04 minutes chrono est un encouragement à prendre les armes de l’unité et de l’harmonie pour lutter ensemble pour l’unité et l’union d’une même vision pour la croissance et la prospérité du Cameroun et des camerounais. Christian MPONDO rappelle que nous avons la responsabilité de construire le rêve Camerounais, et même le rêve africain. Et il revient en boucle cette phrase « SOYONS LE CHANGEMENT QU'ON VEUT VOIR … AVEC DIEU NOUS REUSSIRONS ». Tout ceci enrobé dans un rythme bien enlevée, une mélodie qui donne envie de « bisser » le son. « AU NOM DE LA PATRIE » est un véritable régal musical.

 

Il est également à saluer la dynamique bilingue de cet opus. Les deux langues sont incluses dans le mouvement en canon dans lequel se déploie la musique. Une sorte de mise en égalité, une quête de parité qui est également le reflet de la volonté réelle de nombreux camerounais qui ne veulent plus se sentir exclu du chantier de construction de l’unité et du progrès de la nation du fait de leur langue, de leur culture.

 

Stéphane NZESSEU

 

Leave a comment

C'était le 18 mai dernier, à Douala, la capitale où Joseph Dion Ngute est allé à la rencontre des chefs d'entreprises pour…

Agenda

«June 2024»
MonTueWedThuFriSatSun
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930






Sunday, 05 June 2022 11:01