25/10
Christian Wangue, l’éphémère empire d’un journaliste africain « en congé »
14/10
Pratiques mafieuses au Cameroun : Mediapart remporte le procès contre Bolloré
23/09
Préparatifs Mondial 2022 : Toko Ekambi forfait pour le match Cameroun-Ouzbékistan.
21/09
La bataille d’équipementier conduit à un bashing entre Samuel Eto’o et Yannick Noah
25/07
L’Union Africaine se félicite de la reprise des exportations de céréales d’Ukraine et de Russie
21/07
Football: la FIFA condamne le Cameroun à payer plus d’un milliard de FCFA au portugais…
20/07
Affaire de mœurs: la sex tapeuse Cynthia Fiangan a passé sa première nuit en prison
19/07
Le Cameroun veut importer 400 000 tonnes de riz en 2022
19/07
Droits de l’homme: Le REDHAC vole au secours du Directeur de publication du journal Le…
19/07
L’ancien Lion indomptable Stéphane Mbia risque la prison en Espagne
19/07
Découvrez le programme du séjour du président français Emmanuel Macron au Cameroun
18/07
Les Lionnes indomptables qualifiées pour les barrages de la Coupe du monde 2023
18/07
Mea Culpa: les camerounais accepteront-ils les excuses de Gaëlle Enganamouit
18/07
Lettre ouverte/Calixthe Beyala au président Macron: «venez-vous pour adouber un homme pour la transition au…
18/07
Emmanuel Macron au Cameroun, c’est confirmé
15/07
Le président de la République nomme de nouveaux responsables au sein de l'armée
15/07
Administration territoriale: le président de la République nomme 14 nouveaux préfets et 57 sous-préfets
15/07
CAN féminine 2022: les Lionnes indomptables éliminées en quart de finale
14/07
Diplomatie: le président Emmanuel Macron annoncé au Cameroun
14/07
Match Cameroun-Nigéria: 5 raisons pour croire à la qualification des Lionnes indomptables

Election du Maire de la Ville de Douala : Laurent ESSO fait pencher la balance

jeudi, 05 mars 2020 13:02 Stéphane NZESSEU

C’est finalement grâce à celui qu’on appelle familièrement « le cœur du pays » que la crise électorale à la Mairie de la Ville de Douala a connu l’épilogue que nous connaissons : l’élection de Mbassa Ndine Roger. Le tout premier Maire de la Ville de Douala lui doit beaucoup. Laurent Esso a pesé de tout son poids voici comment.

 

Mercredi 04 mars, au matin, la salle de fête d’Akwa est pleine. Dans la salle et dans la cour de nombreux citoyens sont venus vivre l’élection du Maire de la Ville. Mais les principaux acteurs ne sont pas encore tous présents. La nuit a été longue pour ces derniers, il aura été difficile de fermer l’œil. Entre discussions, négociations et autres, les principaux candidats en course doivent convaincre au maximum pour rallier le plus de personne autour de leur personne et de leur projet en cas d’élection.

L’élection, c’est justement la pomme de discorde. En fait, le parti politique RDPC a jeté son dévolu sur un candidat, Roger Mbassa Ndine et exige sur la base du principe de discipline du parti aux autres candidats qui s’étaient déclarés contre ce dernier de jeter l’éponge. C’est ce que feront les candidats Jérémie SOLLE et Ngwem Mode.

Mais le dernier Lengue MALAPA va refuser d’abdiquer. C’est sa volonté à rester candidat à la course qui va obliger les pontes du RDPC à s’impliquer, à se mouiller pour assurer le passage en douce de leur « chouchou », Roger Mbassa Ndine. Le problème, même si Mbassa Ndine est le choix du parti, il n’en demeure pas moins que Lengue MALAPA jouit d’une grande popularité et d’une importante sympathie de la part de la majorité des conseillers municipaux présents. Donc, aller à une élection contre lui, c’est courir le risque de perdre la face. Et ça, le RDPC ne pouvait plus se le permettre après les échecs de Sangmelima et d’Edéa.

Après un premier jour sans obtenir de résultat probant, le RDPC va se mobiliser pour parvenir à une conciliation. C’est alors que tous les candidats vont dans un premier temps se rendre à l’hôtel Akwa Palace. Les discussions vont y être houleux. Mais rien n’avance. Jusqu’ici, Laurent Esso qui intervenait à distance va inviter les protagonistes dans sa résidence à Douala.

On apprendra que Lengue MALAPA sera au centre des discussions. Car considéré comme celui qui veut « salir l’image du parti à Douala ». De sa position de patron politique du RDPC dans la région du Littoral, il va peser de tout son poids pour faire abdiquer Lengue MALAPA. On ne sait pas encore avec précision ce qui a été dit au Maire de Douala 1er. Certains parlent même de menace proférée à son endroit au cas où il insistait. Et de toutes évidences, il aurait cédé.

Au bout d’un certain temps, les délégations vont partir de la résidence de Laurent Esso pour la maison du parti. C’est à ce niveau que les arrangements vont être peaufinées. Puis retour à la salle des fêtes d’Akwa. Et on aboutira peu après 19 heures, à l’élection de Roger Mbassa Ndine comme Maire de la Ville de Douala.

 

Stéphane NZESSEU

 

Leave a comment

Le président de l’Assemblée nationale Cavaye Yéguié Djibril demande aux camerounais d’être plus patriotes que jamais, pour la réussite de la 33ème…

Agenda

«December 2022»
MonTueWedThuFriSatSun
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 






Sunday, 05 June 2022 11:01