25/10
Christian Wangue, l’éphémère empire d’un journaliste africain « en congé »
14/10
Pratiques mafieuses au Cameroun : Mediapart remporte le procès contre Bolloré
23/09
Préparatifs Mondial 2022 : Toko Ekambi forfait pour le match Cameroun-Ouzbékistan.
21/09
La bataille d’équipementier conduit à un bashing entre Samuel Eto’o et Yannick Noah
25/07
L’Union Africaine se félicite de la reprise des exportations de céréales d’Ukraine et de Russie
21/07
Football: la FIFA condamne le Cameroun à payer plus d’un milliard de FCFA au portugais…
20/07
Affaire de mœurs: la sex tapeuse Cynthia Fiangan a passé sa première nuit en prison
19/07
Le Cameroun veut importer 400 000 tonnes de riz en 2022
19/07
Droits de l’homme: Le REDHAC vole au secours du Directeur de publication du journal Le…
19/07
L’ancien Lion indomptable Stéphane Mbia risque la prison en Espagne
19/07
Découvrez le programme du séjour du président français Emmanuel Macron au Cameroun
18/07
Les Lionnes indomptables qualifiées pour les barrages de la Coupe du monde 2023
18/07
Mea Culpa: les camerounais accepteront-ils les excuses de Gaëlle Enganamouit
18/07
Lettre ouverte/Calixthe Beyala au président Macron: «venez-vous pour adouber un homme pour la transition au…
18/07
Emmanuel Macron au Cameroun, c’est confirmé
15/07
Le président de la République nomme de nouveaux responsables au sein de l'armée
15/07
Administration territoriale: le président de la République nomme 14 nouveaux préfets et 57 sous-préfets
15/07
CAN féminine 2022: les Lionnes indomptables éliminées en quart de finale
14/07
Diplomatie: le président Emmanuel Macron annoncé au Cameroun
14/07
Match Cameroun-Nigéria: 5 raisons pour croire à la qualification des Lionnes indomptables
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Défense
  • Can TotalEnergies 2021 au Cameroun: Alea Jacta Est

Can TotalEnergies 2021 au Cameroun: Alea Jacta Est

lundi, 10 janvier 2022 08:40 Nicole Ricci Minyem

Pour Cyrille Serge Atonfack Guemo - Chef de la Division de la Communication au ministère de la Défense, “Du point de vue de son déroulement se veut donc sans accroc, la moindre broutille risquant d’être récupérée, amplifiée, déformée et généralisée, comme étant symptomatique de nos incompétences…” 

 

“ 09 janvier 2022, coup d’envoi de la 33ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations de football. Un évènement sportif qui aura le don de mettre le Cameroun en point de mire de toutes les attentions, tout autant que notre pays sera le point d’ignition des clameurs que vont pousser des millions de passionnés à travers la planète.

 

Sur les aires de jeu de Yaoundé, Douala, Bafoussam,Limbé et Garoua, les 24 sélections nationales en lice vont rivaliser de cohésion, d’adresse et de puissance dans le seul but de conquérir le trophée de toutes les convoitises, ceci à la suite d’étapes qualitatives franchies de haute lutte. 

 

De haute lutte, comme l’aura été la conquête par le Cameroun du droit d’organiser cette 33ème édition de la Can. Notre pays avait dû triompher tantôt d’oppositions à la régulière,tantôt de rivalités beaucoup plus sournoises.

 

Ainsi embarqués dans la diplomatie du sport, une activité éminemment géopolitique qui en réalité ne renferme aucune des vertus reconnues à l’éthique sportive, c’est à force d’opiniâtreté, de ténacité et de capacités de persuasion que la candidature de notre pays aura raison des obstacles et objections maintes fois brandis par des postulants aux pedigrees beaucoup moins impressionnants. 

 

La raison d’une telle levée de bouclier résidant dans le caractère inédit de cette édition de la Can, qui se disputera à 24, ce qui suppose la mobilisation d’un ensemble de ressources financières et infrastructurelles d’un coût si élevé qu’elles seraient pour l’instant hors de la portée de la plupart des nations d’Afrique subsaharienne. 

 

Par ailleurs, en plus de se jouer en pleine période de stress sanitaire lié à la pandémie du Covid - 19, ce tournoi est susceptible d’avoir un impact considérable sur la nature des décisions à venir, relatives à la viabilité et la périodicité des compétitions continentales africaines à insérer dans le calendrier international.

 

A l’heure comme chacun peut le constater de la politisation, la financiarisation et la médiatisation à outrance de l’activité sportive, la compétition qu’abrite le Cameroun passe pour être un examen de probation des capacités africaines en matière d’organisation de rendez - vous sportifs d’envergure mondiale. 

 

Son déroulement se veut donc sans accroc, la moindre broutille risquant d’être récupérée, amplifiée, déformée et généralisée, comme étant symptomatique de nos incompétences.

 

Il est en effet dans l’intérêt de certaines parties, d’étouffer dans l'œuf d’éventuelles ambitions africaines en matière de positionnement dans le domaine du sport, mais pas que. 

 

Pour le peuple du Cameroun en général, les Forces de Défense et de Sécurité en particulier, les dés sont jetés. 

 

A l’un et aux autres de savoir s’accorder pour présenter au monde entier, les réalités d’une Afrique en miniature en paix et en sécurité, les réalités d’un peuple uni, fier de la diversité de ses composantes, et par - dessus tout un peuple hospitalier doué d’un sens de la fête et du partage à nul autre pareil.

 

Aussi au soir du dimanche 6 Février, lorsque s’éteindront les lampions de la 33ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations de football, laudateurs et contemplateurs diront du Cameroun: Il l’a fait. Excellente Can à toutes et à tous”.   

 

N.R.M

Leave a comment

Le secrétaire adjoint du Bureau des affaires africaines, Tibor Nagy, a rencontré le président Paul Biya ce 18 mars 2019.   L’audience…

Agenda

«June 2024»
MonTueWedThuFriSatSun
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930






Sunday, 05 June 2022 11:01