25/10
Christian Wangue, l’éphémère empire d’un journaliste africain « en congé »
14/10
Pratiques mafieuses au Cameroun : Mediapart remporte le procès contre Bolloré
23/09
Préparatifs Mondial 2022 : Toko Ekambi forfait pour le match Cameroun-Ouzbékistan.
21/09
La bataille d’équipementier conduit à un bashing entre Samuel Eto’o et Yannick Noah
25/07
L’Union Africaine se félicite de la reprise des exportations de céréales d’Ukraine et de Russie
21/07
Football: la FIFA condamne le Cameroun à payer plus d’un milliard de FCFA au portugais…
20/07
Affaire de mœurs: la sex tapeuse Cynthia Fiangan a passé sa première nuit en prison
19/07
Le Cameroun veut importer 400 000 tonnes de riz en 2022
19/07
Droits de l’homme: Le REDHAC vole au secours du Directeur de publication du journal Le…
19/07
L’ancien Lion indomptable Stéphane Mbia risque la prison en Espagne
19/07
Découvrez le programme du séjour du président français Emmanuel Macron au Cameroun
18/07
Les Lionnes indomptables qualifiées pour les barrages de la Coupe du monde 2023
18/07
Mea Culpa: les camerounais accepteront-ils les excuses de Gaëlle Enganamouit
18/07
Lettre ouverte/Calixthe Beyala au président Macron: «venez-vous pour adouber un homme pour la transition au…
18/07
Emmanuel Macron au Cameroun, c’est confirmé
15/07
Le président de la République nomme de nouveaux responsables au sein de l'armée
15/07
Administration territoriale: le président de la République nomme 14 nouveaux préfets et 57 sous-préfets
15/07
CAN féminine 2022: les Lionnes indomptables éliminées en quart de finale
14/07
Diplomatie: le président Emmanuel Macron annoncé au Cameroun
14/07
Match Cameroun-Nigéria: 5 raisons pour croire à la qualification des Lionnes indomptables
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Tribune Libre
  • Non intégration des enseignants sortis de L'Enset et de l’Ens: Pour Denis Emilien Atangana “Les choses ne seront plus comme avant”.

Non intégration des enseignants sortis de L'Enset et de l’Ens: Pour Denis Emilien Atangana “Les choses ne seront plus comme avant”.

samedi, 21 mai 2022 12:49 Nicole Ricci Minyem

Message que le président national du Front des Démocrates Camerounais (FDC) adresse au ministre de l’Enseignement Supérieur et à son collègue de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative en ajoutant que cette formation politique “dit non à l'organisation d'un concours d'intégration pour les étudiants des écoles normales supérieures”. 

 

La lettre

 

“Dans une note conjointe des Ministres de l'enseignement supérieur et de la fonction publique adressée au Secrétaire général des services du Premier ministre suite à la séance de travail relative à l'organisation des concours d'entrée aux écoles normales supérieures (ENS) et aux écoles normales supérieures de l'enseignement technique (ENSET),

Y faisant suite, le Front des Démocrates Camerounais (FDC) a été stupéfait d'apprendre que dès 2023, les étudiants sortis des ENS et ENSET ne seront plus automatiquement  intégrés à la fonction publique après 3 ou 5 ans de formation. Ces derniers seront désormais et curieusement soumis à faire un concours d'intégration organisé par le Ministère de la fonction publique et de la réforme administrative, cimetière des dossiers. 

Premièrement, pour le FDC cette mesure est tout d'abord inopportune dans la mesure où elle intervient à un moment où le gouvernement est incapable de répondre aux revendications légitimes des mouvements enseignants OTS et OTA. Cela relève simplement et purement d'une honteuse provocation à la veille de la fête de l'unité et de la tenue des examens officiels.

Deuxièmement, le FDC demande que cette mesure soit également étendue et appliquée aux lauréats du concours d'entrée à l'école nationale d'administration et de la magistrature (ENAM) et d'autres corps. Le FDC ne comprend pas pourquoi les étudiants de l'enam et d'autres corps doivent directement intégrer la fonction publique alors que ceux des écoles normales supérieures doivent d'abord passer un concours d'intégration.

Le FDC condamne le mépris que le gouvernement manifeste à l'égard de l'éducation en général et du corps enseignant en particulier avec sa politique du un poids deux mesures en matière d'intégration à la fonction publique .

  Par ailleurs, le FDC s'interroge également sur la pertinence de ce fameux concours d'intégration à deux niveaux . D'abord que vient encore chercher le concours d'intégration dans un contexte où les étudiants des écoles normales supérieures après leurs sorties des écoles travaillent sans rémunération mensuelle et matricule pendant 10 ans. Le cas du regretté Aminou en est une parfaite illustration. 

Ensuite ce fameux concours ne connaîtra t'il pas les mêmes tares que les autres concours d'intégration notamment avec l'achat des places ,non respect de l'ancienneté, corruption et trafic d'influence etc ?

Le FDC condamne cette énième manœuvre du gouvernement de tuer l'enseignement public et ainsi reléguer celle-ci au dernier étage des priorités .

Le FDC demande au gouvernement d'abandonner cette hideuse idée d'organisation des concours d'intégration pour les étudiants des écoles normales supérieures . Si concours il y a pour certains et que le gouvernement insiste, le FDC exige  alors que le concours d'intégration à la fonction publique soit également étendu et appliqué à tous les corps de la fonction publique notamment l'Enam, la police nationale et les corps armés”.

 

N.R.M

Leave a comment

En visite de travail à l’Extrême-Nord, Allegra Baiocchi la représentante résidente du système des Nations Unies au Cameroun, a indiqué le souhait…

Agenda

«April 2024»
MonTueWedThuFriSatSun
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     






Sunday, 05 June 2022 11:01