25/10
Christian Wangue, l’éphémère empire d’un journaliste africain « en congé »
14/10
Pratiques mafieuses au Cameroun : Mediapart remporte le procès contre Bolloré
23/09
Préparatifs Mondial 2022 : Toko Ekambi forfait pour le match Cameroun-Ouzbékistan.
21/09
La bataille d’équipementier conduit à un bashing entre Samuel Eto’o et Yannick Noah
25/07
L’Union Africaine se félicite de la reprise des exportations de céréales d’Ukraine et de Russie
21/07
Football: la FIFA condamne le Cameroun à payer plus d’un milliard de FCFA au portugais…
20/07
Affaire de mœurs: la sex tapeuse Cynthia Fiangan a passé sa première nuit en prison
19/07
Le Cameroun veut importer 400 000 tonnes de riz en 2022
19/07
Droits de l’homme: Le REDHAC vole au secours du Directeur de publication du journal Le…
19/07
L’ancien Lion indomptable Stéphane Mbia risque la prison en Espagne
19/07
Découvrez le programme du séjour du président français Emmanuel Macron au Cameroun
18/07
Les Lionnes indomptables qualifiées pour les barrages de la Coupe du monde 2023
18/07
Mea Culpa: les camerounais accepteront-ils les excuses de Gaëlle Enganamouit
18/07
Lettre ouverte/Calixthe Beyala au président Macron: «venez-vous pour adouber un homme pour la transition au…
18/07
Emmanuel Macron au Cameroun, c’est confirmé
15/07
Le président de la République nomme de nouveaux responsables au sein de l'armée
15/07
Administration territoriale: le président de la République nomme 14 nouveaux préfets et 57 sous-préfets
15/07
CAN féminine 2022: les Lionnes indomptables éliminées en quart de finale
14/07
Diplomatie: le président Emmanuel Macron annoncé au Cameroun
14/07
Match Cameroun-Nigéria: 5 raisons pour croire à la qualification des Lionnes indomptables
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Culture
  • Littérature
  • Poèmes: “Cris de coeur contre la violence et les stupéfiants dans nos établissements”

Poèmes: “Cris de coeur contre la violence et les stupéfiants dans nos établissements”

samedi, 19 février 2022 09:49 Nicole Ricci Minyem

A travers cette oeuvre littéraire, les Editions de Midi et le Collège Bilingue Jacques de Bernon donnent la parole aux élèves de cet établissement scolaire 

 

Dans la préface écrite par Monseigneur Bruno Ateba Edo tout comme dans la postface rédigée par le Père Stéphane Modegoan Ndjembie, l’idée générale qui ressort est la décision prise par les élèves de cet établissement scolaire, à travers ce que leurs encadreurs considèrent comme “Une admirable synergie de s’inscrire en faux contre l’influence nocive des mauvaises compagnies, fustigent l’insolence, le manque de respect, la délinquance ou la dépravation des moeurs…”.

 

Les élèves du Collège Bilingue Jacques de Bernon “ regrettent dans le repentir les réputations bafouées, les confiances brisées et la trahison des parents des parents et des proches…”. 

 

Une oeuvre littéraire écrite dans les deux langues officielles pratiquée au Cameroun, dont voici quelques vers 

 

“ Ma vie ne tourne qu’autour de toi. mes études…Je n’en ai plus. Mais qu’est - ce que je croyais en t’insérant dans la vie? Mon avenir tu l’as détruit; Mon image, tu l’as salie; Dans tes bras, je me sentais invincible.

 

Me battre est devenu une habitude. Je suis devenue un danger pour l’école qui m’a éduquée; Pour les personnes qui m’ont nourrie. Tel un homme en cage, je manque d’air, de lumière. Je suis la voie légère qui s’avance.

 “ La drogue n’est douce qu’en apparence, tu seras beuglé”. Trop tard; Trop de douleur en moi. Je m’en vais, loin là - bas; A travers la brume, j’aperçois au loin un ange qui m’appelle, je sais, que tu es la raison pour laquelle je dois être soigné…”.

 

Nicole Ricci Minyem

Leave a comment

Dans une vidéo publiée lundi sur internet en français et en anglais en guise de déclaration à la proclamation de victoire de…

Agenda

«March 2023»
MonTueWedThuFriSatSun
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  






Sunday, 05 June 2022 11:01