25/10
Christian Wangue, l’éphémère empire d’un journaliste africain « en congé »
14/10
Pratiques mafieuses au Cameroun : Mediapart remporte le procès contre Bolloré
23/09
Préparatifs Mondial 2022 : Toko Ekambi forfait pour le match Cameroun-Ouzbékistan.
21/09
La bataille d’équipementier conduit à un bashing entre Samuel Eto’o et Yannick Noah
25/07
L’Union Africaine se félicite de la reprise des exportations de céréales d’Ukraine et de Russie
21/07
Football: la FIFA condamne le Cameroun à payer plus d’un milliard de FCFA au portugais…
20/07
Affaire de mœurs: la sex tapeuse Cynthia Fiangan a passé sa première nuit en prison
19/07
Le Cameroun veut importer 400 000 tonnes de riz en 2022
19/07
Droits de l’homme: Le REDHAC vole au secours du Directeur de publication du journal Le…
19/07
L’ancien Lion indomptable Stéphane Mbia risque la prison en Espagne
19/07
Découvrez le programme du séjour du président français Emmanuel Macron au Cameroun
18/07
Les Lionnes indomptables qualifiées pour les barrages de la Coupe du monde 2023
18/07
Mea Culpa: les camerounais accepteront-ils les excuses de Gaëlle Enganamouit
18/07
Lettre ouverte/Calixthe Beyala au président Macron: «venez-vous pour adouber un homme pour la transition au…
18/07
Emmanuel Macron au Cameroun, c’est confirmé
15/07
Le président de la République nomme de nouveaux responsables au sein de l'armée
15/07
Administration territoriale: le président de la République nomme 14 nouveaux préfets et 57 sous-préfets
15/07
CAN féminine 2022: les Lionnes indomptables éliminées en quart de finale
14/07
Diplomatie: le président Emmanuel Macron annoncé au Cameroun
14/07
Match Cameroun-Nigéria: 5 raisons pour croire à la qualification des Lionnes indomptables
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Société
  • Faits divers
  • Flagrant délit de mensonge : Profitant de l’émotion suscitée par le drame de Kumba, une femme relate une histoire rocambolesque

Flagrant délit de mensonge : Profitant de l’émotion suscitée par le drame de Kumba, une femme relate une histoire rocambolesque

mardi, 10 novembre 2020 11:36 Nicole Ricci Minyem

Il s’agit de Victoire Stéphanie Djongou qui, invitée sur le plateau de « Paroles de Femmes » à antennes d’Equinoxe Tv  a prétendu avoir perdu ses jumelles alors qu’elle avait trouvé refuge dans le brousse, fuyant les coups de feu tirés de part et d’autre dans cette zone en proie à la crise sécuritaire.

 

Habillée en noire avec un foulard rouge autour de la tête, comme toutes les autres femmes présentes sur le plateau, son histoire a fait naître beaucoup d’émotion.  

 « Aujourd’hui, si j’ose parler, c’est parce que je me mets dans la peau de celles qui vivent cette situation. Je suis une femme mariée, séparée, mère de sept enfants, n’ayant pas de quoi nourrir mes enfants, n’ayant pas de soutien, j’ai rejoint une sœur à Kumba avec mes enfants…

Lorsque la guerre a commencé, on se disait que nous étions épargnés mais quand la situation est devenue plus grave, j’ai pris mes deux jumelles et nous sommes entrées dans des brousses. De jours comme de nuits, il n’y avait pas de quoi manger, pas de quoi boire, je ne peux vous dire comment nous avons survécu…

On traversait sur les corps humains, tu ne pouvais pas savoir qui est qui ; c’est dans cette course qu’une enfant est morte. Une enfant qui n’a pas de soins, une enfant qui n’est pas nourrie, une enfant qui n’a pas d’amour, qui n’a pas demandé à naître, qu’est ce qu’elle pouvait bien avoir à faire dans cette brousse ?  

Lorsqu’elle est décédée, je l’ai couverte avec les feuilles mortes et j’ai avancé avec les autres. Trois jours après, la deuxième a suivi…Les gens qu’on assassinait, les coups de feu et, il n y’ avait pas moyen de parler. Il y’a eu tellement de personnes assassinées. Nous avons continué jusqu’à ce que nous soyons reçus à Banga ».

 

Un récit qui fait froid au dos mais qui se révèle être un ramassis de mensonges.  

Du moins, c’est ce qu’affirment nos confrères de 237 Actu.com qui informent que les « autorités vont émettre des doutes quant à la véracité de cette histoire » et invitée la femme à leur donner des informations qui pourraient les aider dans le cadre de leurs enquêtes.

 

C’est à ce moment que tout le monde tombe des nues

Puisque la femme va en fait avouer que tout ce qu’elle a relaté est le fruit d’une imagination fertile. Une imagination au service du mal avec la ferme volonté de nuire à l’image du Cameroun, de le présenter sous un visage très sombre et donner du grain à moudre à tous ceux qui archivent des informations qui leurs permettent d’atteindre leurs funestes objectifs.

Jusqu’à quel point certains sont- ils capables d’aller ? Qu’est ce qui peut justifier le fait qu’une femme dont l’âge apparent renvoie à la maturité se prête à un jeu aussi morbide ? Mais, plus encore, sur quelle base se déroule les castings des personnes invitées sur les plateaux de cette chaîne de télévision pour que les téléspectateurs et partant, les Camerounais soient aujourd’hui confrontés à une telle horreur ?

Sur le site 237 Acti.com, on peut lire que : « Placée en garde à vue, elle finit par avouer qu’elle a tout inventé. Victoire Stéphanie Djongou, apprend-on, devra répondre devant la justice pour déclarations mensongères ».

 

 

Nicole Ricci Minyem     

 

Leave a comment

C’est dans le cadre d’un atelier ouvert ce mardi, 08 septembre 2020, à l’intention des coaches internes et membres des équipes chargées…

Agenda

«February 2024»
MonTueWedThuFriSatSun
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
26272829   






Sunday, 05 June 2022 11:01