25/10
Christian Wangue, l’éphémère empire d’un journaliste africain « en congé »
14/10
Pratiques mafieuses au Cameroun : Mediapart remporte le procès contre Bolloré
23/09
Préparatifs Mondial 2022 : Toko Ekambi forfait pour le match Cameroun-Ouzbékistan.
21/09
La bataille d’équipementier conduit à un bashing entre Samuel Eto’o et Yannick Noah
25/07
L’Union Africaine se félicite de la reprise des exportations de céréales d’Ukraine et de Russie
21/07
Football: la FIFA condamne le Cameroun à payer plus d’un milliard de FCFA au portugais…
20/07
Affaire de mœurs: la sex tapeuse Cynthia Fiangan a passé sa première nuit en prison
19/07
Le Cameroun veut importer 400 000 tonnes de riz en 2022
19/07
Droits de l’homme: Le REDHAC vole au secours du Directeur de publication du journal Le…
19/07
L’ancien Lion indomptable Stéphane Mbia risque la prison en Espagne
19/07
Découvrez le programme du séjour du président français Emmanuel Macron au Cameroun
18/07
Les Lionnes indomptables qualifiées pour les barrages de la Coupe du monde 2023
18/07
Mea Culpa: les camerounais accepteront-ils les excuses de Gaëlle Enganamouit
18/07
Lettre ouverte/Calixthe Beyala au président Macron: «venez-vous pour adouber un homme pour la transition au…
18/07
Emmanuel Macron au Cameroun, c’est confirmé
15/07
Le président de la République nomme de nouveaux responsables au sein de l'armée
15/07
Administration territoriale: le président de la République nomme 14 nouveaux préfets et 57 sous-préfets
15/07
CAN féminine 2022: les Lionnes indomptables éliminées en quart de finale
14/07
Diplomatie: le président Emmanuel Macron annoncé au Cameroun
14/07
Match Cameroun-Nigéria: 5 raisons pour croire à la qualification des Lionnes indomptables
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Société
  • Education
  • Prix jeunes talents Afrique subsaharienne : Deux doctorantes camerounaises font partie des lauréates présélectionnées

Prix jeunes talents Afrique subsaharienne : Deux doctorantes camerounaises font partie des lauréates présélectionnées

mardi, 23 novembre 2021 11:20 Innocent D.H.

Pour leur excellence académique, elles sont comptées parmi les 20 présélectionnées sur 411 candidatures. Ces deux camerounaises ainsi que leurs pairs recevront leurs récompenses le 25 novembre prochain à Kigali au Rwanda.

 

La première Camerounaise lauréate de ce prix cette année, s’appelle Vinie Kouamou. Elle est doctorante en sciences de la vie et de l’environnement, spécialisée en virologie moléculaire du VIH. L’étudiante a été présélectionnée pour ses recherches sur « l’effet de la résistance aux médicaments avant traitement sur l’efficacité du dolutégravir (DTG) au Zimbabwe », un traitement contre le virus Sida. Elle est accueillie à l’unité de recherche en biologie structurelle à l’Université du Cap (Afrique du Sud).

Dans sa carrière, la doctorante a jusqu’à ce jour contribué entre autres, à la mise en œuvre d’un nouvel outil de diagnostic moléculaire pour la détection de la pharmacorésistance du VIH dans les pays à revenu faible-intermédiaire, et l’orientation de la mise en place d’un traitement anti-VIH à base de dolutégravir au Zimbabwe chez les personnes infectées qui ne répondent pas au traitement antirétroviral en utilisant des algorithmes bio-informatiques.

La deuxième lauréate camerounaise est Ruth Nana Njantang. Elle est doctorante en sciences physiques, spécialisée en physique nucléaire. Elle mène ses recherches au laboratoire de physique fondamentale de l’Université de Douala. Et c’est grâce à ses travaux sur « l’estimation des tables de correspondance de la dose à la peau du patient en intervention guidée par fluoroscopie à des fins d’optimisation », qu’elle a été préséctionnée pour ce prix.

L’on apprend que cette doctorante a été guidée par les recommandations d’organisations internationales telles que l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA). Ses travaux s’appuient sur des codes informatiques pour mettre au point une méthode permettant d’estimer facilement et efficacement les doses de rayonnement reçues par les patients et les opérateurs lors de prises de vue par fluoroscopie.

Pour l’excellence académique de leurs travaux, toutes les deux, recevront chacune 10 000 euros (6 millions 500 mille francs CFA). Elles bénéficieront également de formations dispensées par des experts internationaux, visant à les équiper pour poursuivre et développer leur carrière.

Précisons que, chaque année, le prix Jeunes Talents Afrique subsaharienne L’Oréal-Unesco remet des dotations à des doctorantes ou post-doctorantes africaines. En 2020, Agnès Antoinette Ntoumba a été primée pour son pesticide 100% bio pour combattre les moustiques responsables du paludisme. Elle était ainsi, la première Camerounaise à se voir décerner ce prestigieux prix. 

Innocent D H

Leave a comment

Les audiences accordées aux Ambassadeurs espagnol et japonais ont eu lieu le 14 décembre 2018. Il s’agissait en fait des audiences de…

Agenda

«February 2024»
MonTueWedThuFriSatSun
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
26272829   






Sunday, 05 June 2022 11:01