25/10
Christian Wangue, l’éphémère empire d’un journaliste africain « en congé »
14/10
Pratiques mafieuses au Cameroun : Mediapart remporte le procès contre Bolloré
23/09
Préparatifs Mondial 2022 : Toko Ekambi forfait pour le match Cameroun-Ouzbékistan.
21/09
La bataille d’équipementier conduit à un bashing entre Samuel Eto’o et Yannick Noah
25/07
L’Union Africaine se félicite de la reprise des exportations de céréales d’Ukraine et de Russie
21/07
Football: la FIFA condamne le Cameroun à payer plus d’un milliard de FCFA au portugais…
20/07
Affaire de mœurs: la sex tapeuse Cynthia Fiangan a passé sa première nuit en prison
19/07
Le Cameroun veut importer 400 000 tonnes de riz en 2022
19/07
Droits de l’homme: Le REDHAC vole au secours du Directeur de publication du journal Le…
19/07
L’ancien Lion indomptable Stéphane Mbia risque la prison en Espagne
19/07
Découvrez le programme du séjour du président français Emmanuel Macron au Cameroun
18/07
Les Lionnes indomptables qualifiées pour les barrages de la Coupe du monde 2023
18/07
Mea Culpa: les camerounais accepteront-ils les excuses de Gaëlle Enganamouit
18/07
Lettre ouverte/Calixthe Beyala au président Macron: «venez-vous pour adouber un homme pour la transition au…
18/07
Emmanuel Macron au Cameroun, c’est confirmé
15/07
Le président de la République nomme de nouveaux responsables au sein de l'armée
15/07
Administration territoriale: le président de la République nomme 14 nouveaux préfets et 57 sous-préfets
15/07
CAN féminine 2022: les Lionnes indomptables éliminées en quart de finale
14/07
Diplomatie: le président Emmanuel Macron annoncé au Cameroun
14/07
Match Cameroun-Nigéria: 5 raisons pour croire à la qualification des Lionnes indomptables
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Politique
  • Judiciaire
  • Lutte contre la criminalité et le grand banditisme : Un groupe de repris de justice interpellé

Lutte contre la criminalité et le grand banditisme : Un groupe de repris de justice interpellé

lundi, 07 décembre 2020 08:22 Nicole Ricci Minyem

Depuis quelques jours, ils méditent sur leur sort dans les locaux de la Compagnie de Gendarmerie de Minkoameyos – quartier situé dans le premier Arrondissement de la ville aux sept collines. Tous ont été présentés ce Vendredi, aux hommes des médias, ainsi qu’à une vingtaine de personnes.

 

Ces dernières ont un point commun, elles ont été dépouillées par ce groupe de malfrats spécialisés dans les agressions à l’arme blanche, le vol de poulets et de porcs, ainsi que le braquage. Des repris de justice qui, après avoir bénéficié de la Grâce présidentielle, se sont retrouvés en dehors des murs de la prison dans laquelle ils avaient noué des liens et renoué avec ce qui fonde leur Adn, leur raison d’exister.

Témoignages des victimes recueillis par les journalistes d’Equinoxe tv

« Ces bandits ont porté chez moi, plus de sept cent cinquante (750) poulets réformés, cent vingt (120) tôles de 3 mètres et beaucoup d’autres choses. Ils ont également tiré la moto pompe dans l’eau, la bouteille à gaz, les machettes  et tout ce qui sert à ceux qui travaillent dans la brousse… »

« Pendant la nuit du 20 au 21 Novembre dernier, ils sont venus dans ma ferme, avec la ferme intention d’amener mes porcs. Ils ont neutralisé les gardiens, en cassant leurs téléphones portables, ils ont tué les chiens et ont pu mettre huit (8) porcs dans les deux véhicules qu’ils ont utilisés pour perpétrer leur vol… ».

« Dans la nuit du 14 au 15 Novembre, les employés m’interpellent à 1h50 minutes, en me faisant comprendre qu’ils ont été copieusement tabassé, ligoté et que les bandits ont emporté toute la porcherie ».  

Les deux véhicules utilisés par les repris de justice présentés au public ce Vendredi sont garés sur la cour de cette Compagnie de Gendarmerie ; Et l’un portant l’immatriculation CE 080 KK, a un impact visible de balle sur la vitre avant.

Pour parvenir à ce résultat et ramener la quiétude dans la vie des Populations de Yaoundé et de ses environs, les éléments de la Gendarmerie de Minkoameyos ont mené pendant dix jours, une véritable chasse à l’homme.  

Les péripéties traversées sont contées par Achille Kotto – Chef de Poste de Gendarmerie de Minkoameyos

« Nous avons pu retracer avec exactitude, le parcours de ces malfrats entre le 1er Octobre 2020 et le 20 Novembre dernier. Ce qui nous a permis d’établir très clairement que ce gang exerce dans la ville de Yaoundé et de ses environs. Nous avons par ailleurs recensé et mettre à leur actif durant cette période, une vingtaine de braquages… ».  

Période de fêtes de fin d’année, bandits, voleurs, braqueurs et autres criminels sont dehors, d’où l’appel à la vigilance et à la dénonciation

Achille Kotto – Chef de Poste de Gendarmerie de Minkoameyos : «  Pendant cette période, j’invite les populations, à une plus grande collaboration, avec les Forces de Maintien de l’Ordre en général et avec la Gendarmerie en particulier. J’invite lesdites populations à avoir la culture de dénonciation, toutes les fois où elles seront victimes, ou constateront un fait, qu’elles nous saisissent directement, les numéros sont connus de tous ».

 

Nicole Ricci Minyem 

 

Leave a comment

Comme une trainée de poudre, la nouvelle a fait le tour des réseaux sociaux et autres médias ce dimanche, créant au sein…

Agenda

«March 2024»
MonTueWedThuFriSatSun
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031






Sunday, 05 June 2022 11:01