25/10
Christian Wangue, l’éphémère empire d’un journaliste africain « en congé »
14/10
Pratiques mafieuses au Cameroun : Mediapart remporte le procès contre Bolloré
23/09
Préparatifs Mondial 2022 : Toko Ekambi forfait pour le match Cameroun-Ouzbékistan.
21/09
La bataille d’équipementier conduit à un bashing entre Samuel Eto’o et Yannick Noah
25/07
L’Union Africaine se félicite de la reprise des exportations de céréales d’Ukraine et de Russie
21/07
Football: la FIFA condamne le Cameroun à payer plus d’un milliard de FCFA au portugais…
20/07
Affaire de mœurs: la sex tapeuse Cynthia Fiangan a passé sa première nuit en prison
19/07
Le Cameroun veut importer 400 000 tonnes de riz en 2022
19/07
Droits de l’homme: Le REDHAC vole au secours du Directeur de publication du journal Le…
19/07
L’ancien Lion indomptable Stéphane Mbia risque la prison en Espagne
19/07
Découvrez le programme du séjour du président français Emmanuel Macron au Cameroun
18/07
Les Lionnes indomptables qualifiées pour les barrages de la Coupe du monde 2023
18/07
Mea Culpa: les camerounais accepteront-ils les excuses de Gaëlle Enganamouit
18/07
Lettre ouverte/Calixthe Beyala au président Macron: «venez-vous pour adouber un homme pour la transition au…
18/07
Emmanuel Macron au Cameroun, c’est confirmé
15/07
Le président de la République nomme de nouveaux responsables au sein de l'armée
15/07
Administration territoriale: le président de la République nomme 14 nouveaux préfets et 57 sous-préfets
15/07
CAN féminine 2022: les Lionnes indomptables éliminées en quart de finale
14/07
Diplomatie: le président Emmanuel Macron annoncé au Cameroun
14/07
Match Cameroun-Nigéria: 5 raisons pour croire à la qualification des Lionnes indomptables
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Politique
  • Judiciaire
  • Carnet judiciaire : Alain Fogue et Olivier Bibou Nissack attendus devant la Cour d’Appel du Centre ce 25 mai 2021

Carnet judiciaire : Alain Fogue et Olivier Bibou Nissack attendus devant la Cour d’Appel du Centre ce 25 mai 2021

mardi, 25 mai 2021 09:54 Liliane N.

Les deux cadres du Mouvement pour la renaissance du Cameroun Alain Fogue et Olivier Bibou Nissack seront situés aujourd’hui, sur la suite donnée par la Cour d’Appel du Centre, à leur demande de libération immédiate.

 

Lors de leur dernière audience à la Cour d’Appel du Centre, les avocats d’Alain Fogue et Olivier Bibou Nissack, cadres du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) ont introduit une demande de récusation du vice-président de la Cour d’Appel du Centre.

Pour justifier leur demande, les avocats qui défendent les militants du MRC parmi lesquels les deux cadres suscités, ont indiqué que le juge avait déjà jugé cette affaire dans le cadre d’une procédure d’habeas corpus. Et, il convient de noter que concernant cette première procédure, le vice-président de la Cour d’Appel du Centre avait déclaré irrecevables 22 requêtes introduites par les militants du MRC pour exiger leur libération immédiate.

« Lorsqu’un juge se retrouve dans une affaire qu’il a déjà jugé, les dispositions de l’article 592 du code de procédure pénal l’autorise à saisir sa hiérarchie pour demander à ce que le dossier puisse être confié à un autre juge. Lors de la dernière audience nous avons attiré l’attention de la Cour d’Appel sur cet aspect.

A défaut de le faire, la loi permet aux justiciables de le récuser et ce que nous avons fait. Le fait que l’affaire a été mise en délibérée ce jour nous laisse croire que notre demande de récusation du juge n’a pas été prise en compte », explique Me Hyppolyte Meli le président du Collectif des avocats des militants du MRC.

Il faut noter qu’Alain Fogue et Olivier Bibou Nissack ne sont pas les seuls annoncés à la Cour d’Appel du Centre aujourd’hui. Ils y seront avec 25 autres militants du MRC. A titre de rappel, ils ont été été inculpés par le Tribunal militaire de Yaoundé pour tentative de rébellion, révolution, attroupement aggravé et défaut de carte nationale d´identité.

Ces manifestants sont privés de liberté depuis le 22 septembre 2020 à Yaoundé. Ils prenaient part à une marche pacifique organisée par le MRC dont l’objectif était d’appeler au boycott des élections régionales de décembre 2020.

 

Liliane N.

Leave a comment

Le Conseil constitutionnel camerounais a jugé "irrecevable" le recours de l'opposant Maurice Kamto qui avait réclamé la récusation d'une majorité de ses…

Agenda

«April 2024»
MonTueWedThuFriSatSun
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     






Sunday, 05 June 2022 11:01