25/10
Christian Wangue, l’éphémère empire d’un journaliste africain « en congé »
14/10
Pratiques mafieuses au Cameroun : Mediapart remporte le procès contre Bolloré
23/09
Préparatifs Mondial 2022 : Toko Ekambi forfait pour le match Cameroun-Ouzbékistan.
21/09
La bataille d’équipementier conduit à un bashing entre Samuel Eto’o et Yannick Noah
25/07
L’Union Africaine se félicite de la reprise des exportations de céréales d’Ukraine et de Russie
21/07
Football: la FIFA condamne le Cameroun à payer plus d’un milliard de FCFA au portugais…
20/07
Affaire de mœurs: la sex tapeuse Cynthia Fiangan a passé sa première nuit en prison
19/07
Le Cameroun veut importer 400 000 tonnes de riz en 2022
19/07
Droits de l’homme: Le REDHAC vole au secours du Directeur de publication du journal Le…
19/07
L’ancien Lion indomptable Stéphane Mbia risque la prison en Espagne
19/07
Découvrez le programme du séjour du président français Emmanuel Macron au Cameroun
18/07
Les Lionnes indomptables qualifiées pour les barrages de la Coupe du monde 2023
18/07
Mea Culpa: les camerounais accepteront-ils les excuses de Gaëlle Enganamouit
18/07
Lettre ouverte/Calixthe Beyala au président Macron: «venez-vous pour adouber un homme pour la transition au…
18/07
Emmanuel Macron au Cameroun, c’est confirmé
15/07
Le président de la République nomme de nouveaux responsables au sein de l'armée
15/07
Administration territoriale: le président de la République nomme 14 nouveaux préfets et 57 sous-préfets
15/07
CAN féminine 2022: les Lionnes indomptables éliminées en quart de finale
14/07
Diplomatie: le président Emmanuel Macron annoncé au Cameroun
14/07
Match Cameroun-Nigéria: 5 raisons pour croire à la qualification des Lionnes indomptables
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Politique
  • Judiciaire
  • Awasum Mispa Fri : L’ordonnance de mise en détention provisoire a été signée ce lundi

Awasum Mispa Fri : L’ordonnance de mise en détention provisoire a été signée ce lundi

mardi, 24 novembre 2020 14:28 Nicole Ricci Minyem

La présidente des femmes du Mouvement pour la renaissance du Cameroun est inculpée de : « Complicité de révolution et de rébellion, des faits prévus et réprimés par les articles 74, 97, 114 et 157 du Code Pénal. Pour ces faits, Awassum Mispa Fri est mise en détention provisoire pour une durée de six mois, renouvelable.

 

Prêtes à des pratiques, même les plus infâmes pour combler la soif de pouvoir d’un groupe d’individus

C’est le sentiment général que semble partager  la quasi majorité des Camerounais, qui ne parviennent pas à comprendre que des femmes, mères de l’humanité, protectrices de la dignité de l’Homme, mamelles nourricière d’un Peuple, éducatrices, dépositaires de la noblesse de la gente Féminine, soient en mesure de se dévêtir, parce qu’elles veulent exercer ce que le Professeur Eric Mathias Owona Nguini a appelé : « Politique de l’ombre de la tontine mysto – politique et porno – politique maldictoires… ».  

L’universitaire va plus loin dans ses explications

« Au-delà de son caractère de comportement outrageant et outrancier, la marche dénudée des matrones exhibant leurs corps touchés par la flèche du temps, est aussi une procession politico – maléfique. Elle veut utiliser la nudité de ces femmes d’âge mur comme un vrai sortilège contre le pouvoir, son Chef et la République…   

Ces corps sont exploités comme des projectiles destinés à susciter le malheur et la désolation. Il s’agit d’user du pouvoir de malédiction lié à une exposition malfaisante de la nudité de la femme ; Exposition dans laquelle le sanctuaire de la féminité devient un terrible temple d’où l’on peut accabler le monde entier, car cette matrice est la porte d’une cave dans laquelle ce groupent politique prépare une politique malveillante et malfaisante car, elle croit pouvoir tirer profit de l’affliction qui frapperait le Cameroun…

Ce n’est pas un simple acte de contestation politico – civique. C’est aussi un acte mystico – politique destiné à créer une brèche dans la citadelle imprenable de la ville – capitale…

Ces femmes aux allures de milfs ne sont pas d’ordinaires activistes, apparaissant comme des commandos d’une guerre de l’invisible. Aux matrones à la poitrine déchue transformée en miliciennes de l’invisible. Je dis sans être dans le même état esprit que le tartuffe de Molière : Couvrez ce sein que je ne saurai voir ».

La marche, même en semi dénudée aurait eu un sens ailleurs

Notamment, lorsque les enfants ont violemment été assassinées à Kumba, étant donné que la guerre au Nord et au Sud Ouest fait partie de leur chapelet de revendications ;

Elles auraient pu se dénuder, pour interpeller ceux qui cotisent pour l’achat des armes dont se servent les terroristes qui égorgent des Femmes et des enfants, ainsi que d’autres compatriotes dans les zones en crise ;

Elles auraient pu se lever pour soutenir les Camerounais qui sont au quotidien attaqués par boko haram et venir en aide à  ces Populations parfois privées de tout ;

Elles auraient pu se lever, pour soutenir ces Dames qui sont engagées au front, partout où le Cameroun est attaqué, afin de leur montrer de la reconnaissance pour les sacrifices consentis, elles qui portent les armes, afin de défendre, au détriment de leur vie, l’intégrité territoriale, ainsi que les concitoyens, alors qu’elles sont elles aussi Maman, épouse, fille, sœur, amie, confidente… 

 

Nicole Ricci Minyem

 

Leave a comment

Dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux vendredi soir, Maurice Kamto, arrivé derrière M. Biya à ce scrutin avec 14,23% des…

Agenda

«February 2024»
MonTueWedThuFriSatSun
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
26272829   






Sunday, 05 June 2022 11:01