25/10
Christian Wangue, l’éphémère empire d’un journaliste africain « en congé »
14/10
Pratiques mafieuses au Cameroun : Mediapart remporte le procès contre Bolloré
23/09
Préparatifs Mondial 2022 : Toko Ekambi forfait pour le match Cameroun-Ouzbékistan.
21/09
La bataille d’équipementier conduit à un bashing entre Samuel Eto’o et Yannick Noah
25/07
L’Union Africaine se félicite de la reprise des exportations de céréales d’Ukraine et de Russie
21/07
Football: la FIFA condamne le Cameroun à payer plus d’un milliard de FCFA au portugais…
20/07
Affaire de mœurs: la sex tapeuse Cynthia Fiangan a passé sa première nuit en prison
19/07
Le Cameroun veut importer 400 000 tonnes de riz en 2022
19/07
Droits de l’homme: Le REDHAC vole au secours du Directeur de publication du journal Le…
19/07
L’ancien Lion indomptable Stéphane Mbia risque la prison en Espagne
19/07
Découvrez le programme du séjour du président français Emmanuel Macron au Cameroun
18/07
Les Lionnes indomptables qualifiées pour les barrages de la Coupe du monde 2023
18/07
Mea Culpa: les camerounais accepteront-ils les excuses de Gaëlle Enganamouit
18/07
Lettre ouverte/Calixthe Beyala au président Macron: «venez-vous pour adouber un homme pour la transition au…
18/07
Emmanuel Macron au Cameroun, c’est confirmé
15/07
Le président de la République nomme de nouveaux responsables au sein de l'armée
15/07
Administration territoriale: le président de la République nomme 14 nouveaux préfets et 57 sous-préfets
15/07
CAN féminine 2022: les Lionnes indomptables éliminées en quart de finale
14/07
Diplomatie: le président Emmanuel Macron annoncé au Cameroun
14/07
Match Cameroun-Nigéria: 5 raisons pour croire à la qualification des Lionnes indomptables

EXCLUSIF : PAUL BIYA annule la taxe douanière sur les téléphones

lundi, 19 octobre 2020 13:11 Stéphane Nzesseu

Le chef de l’Etat vient de décider de l’annulation de cette taxe oppressive.

 

Une bouffée d’oxygène ! C’est comme si on venait de décharger toute une République d’un lourd fardeau qui devenait de plus en plus pesant. Alors que le processus de mise en place de cette taxe suicidaire pour l’économie numérique et même pour l’économie tout simplement de notre pays, le Chef de l’Etat a pris la décision salutaire de dire non à cette mesure qui n’a rien d’intelligente.

Le Chef de l’Etat à l’écoute de son peuple

Paul BIYA vient à nouveau de prouver qu’il est non seulement bien vivant, mais aussi, qu’il est effectivement à l’écoute des camerounais, de tous les camerounais. Car, voici une mesure dont la peine et la souffrance qu’elle s’apprêtait à faire subir aux populations, transcendaient les clivages ethniques, tribaux, politiques et autres.

Les camerounais de tout bord, peu importe leur opinion devait se voir être astreint au paiement d’une taxe qui pourtant devait être fait par les importateurs. On a d’ailleurs pu le constater sur les plateaux de débats en télé et en radio durant tout ce week-end au Cameroun. Ces acteurs politiques et communicant si friand à la discorde et à la polémique pour discréditer les actions des uns et des autres se sont tous trouvés unanimes lorsqu’il est venu le moment de discuter au sujet de cette taxe. Allant parfois jusqu’à se prêter les uns les autres des arguments pour condamner cette situation. C’est dire combien la douleur de cette taxation était partagée de tous.

Paul BIYA a écouté les cris de tout un peuple, de tout son peuple. Une décision qui donne de comprendre qu’effectivement, le Chef de l’Etat n’est pas si éloigné qu’on le croit des désidératas des populations. Il reste à l’écoute. Et il est prêt comme on vient de le constater à aller à l’encontre de ce qu’a mis en œuvre l’appareil administratif quand cet appareil envisage broyer ses propres citoyens.

Ce n’est pas la première fois que le Chef de l’Etat dédit, fait mentir ses administrateurs. On se souvient des fusillades de certains militaires camerounais sur les femmes et leurs bébés dans l’extrême Nord. Alors que la communication de l’Etat nous trompait disant que cette scène ne se déroulait pas au Cameroun, le Président de la République a pris leur contre-pied pour mettre ces militaires face à leurs responsabilités. Et la suite on la connaît, ils ont été condamnés à de lourdes peines de prisons par le tribunal militaire.

Une bonne décision que tous les camerounais saluent.

 

Stéphane NZESSEU

Leave a comment

Les raisons évoquées par Abdel Bah sont simples : « Suite à la préoccupation croissante liée au virus COVID 19 et au…

Agenda

«May 2024»
MonTueWedThuFriSatSun
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  






Sunday, 05 June 2022 11:01