25/10
Christian Wangue, l’éphémère empire d’un journaliste africain « en congé »
14/10
Pratiques mafieuses au Cameroun : Mediapart remporte le procès contre Bolloré
23/09
Préparatifs Mondial 2022 : Toko Ekambi forfait pour le match Cameroun-Ouzbékistan.
21/09
La bataille d’équipementier conduit à un bashing entre Samuel Eto’o et Yannick Noah
25/07
L’Union Africaine se félicite de la reprise des exportations de céréales d’Ukraine et de Russie
21/07
Football: la FIFA condamne le Cameroun à payer plus d’un milliard de FCFA au portugais…
20/07
Affaire de mœurs: la sex tapeuse Cynthia Fiangan a passé sa première nuit en prison
19/07
Le Cameroun veut importer 400 000 tonnes de riz en 2022
19/07
Droits de l’homme: Le REDHAC vole au secours du Directeur de publication du journal Le…
19/07
L’ancien Lion indomptable Stéphane Mbia risque la prison en Espagne
19/07
Découvrez le programme du séjour du président français Emmanuel Macron au Cameroun
18/07
Les Lionnes indomptables qualifiées pour les barrages de la Coupe du monde 2023
18/07
Mea Culpa: les camerounais accepteront-ils les excuses de Gaëlle Enganamouit
18/07
Lettre ouverte/Calixthe Beyala au président Macron: «venez-vous pour adouber un homme pour la transition au…
18/07
Emmanuel Macron au Cameroun, c’est confirmé
15/07
Le président de la République nomme de nouveaux responsables au sein de l'armée
15/07
Administration territoriale: le président de la République nomme 14 nouveaux préfets et 57 sous-préfets
15/07
CAN féminine 2022: les Lionnes indomptables éliminées en quart de finale
14/07
Diplomatie: le président Emmanuel Macron annoncé au Cameroun
14/07
Match Cameroun-Nigéria: 5 raisons pour croire à la qualification des Lionnes indomptables
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Politique
  • Institutionnel
  • Futur immeuble de l’Assemblée nationale : Le Chef de l’Etat attendu jeudi prochain à Ngoa-Ekélé pour la pose de la première pierre

Commune d’Eseka : Le budget pour l'exercice 2022 n’est toujours pas voté

mardi, 29 mars 2022 22:51 Innocent D.H.

Selon des sources concordantes, les 25 conseillers municipaux de la commune d’Eseka, tous des militants du Parti camerounais pour la réconciliation nationale (PCRN) de l’opposant Cabral Libii, n’ont toujours pas voté le budget de l’année 2022.

 

A en croire le maire Sylvain Moïse Tjock, il s'agit d’un « blocage institutionnel » dans une correspondance qu’il a envoyé au préfet du département du Nyong-et-Kelle pour demander le douzième provisoire du budget de l’année dernière, selon la procédure prévue par le Code général de décentralisation en cas de blocage du budget.

Le blocage n'est pas levé jusqu'ici, pourtant le mois dernier, Cabral Libii, le président national du PCRN avait organisé une réunion de crise à Eseka avec tous les conseillers afin de ramener la sérénité. Lors du conseil municipal convoqué par le maire après le passage de Cabral Libii, le quorum n’a cependant pas été atteint lors du conseil municipal convoqué par le maire après le passage de Cabral Libii. Selon Sylvain Moïse Tjock, un groupe représentatif de conseillers entretiennent donc ce « blocage institutionnel ».

Sous le couvert de l'anonymat, un responsable fait savoir : « La majorité des conseillers jurent que la prochaine délibération qu’ils vont signer c’est la destitution du maire ». En effet, l'on apprend que ces élus reprochent plusieurs choses au maire. Pendant la réunion de crise avec Cabral Libii, ils s’étaient plaints de n’être pas suffisamment associés à la gestion de la mairie. Et même d’être « méprisés » par le maire. Ils avaient aussi décrié la gestion de Sylvain Moïse Tjock.

Innocent D H

Leave a comment

L'Assemblée générale du Centre international d'études pour la conservation et la restauration des biens culturels (l'ICCROM) se tiendra le 30 et 31…

Agenda

«February 2024»
MonTueWedThuFriSatSun
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
26272829   






Sunday, 05 June 2022 11:01