25/10
Christian Wangue, l’éphémère empire d’un journaliste africain « en congé »
14/10
Pratiques mafieuses au Cameroun : Mediapart remporte le procès contre Bolloré
23/09
Préparatifs Mondial 2022 : Toko Ekambi forfait pour le match Cameroun-Ouzbékistan.
21/09
La bataille d’équipementier conduit à un bashing entre Samuel Eto’o et Yannick Noah
25/07
L’Union Africaine se félicite de la reprise des exportations de céréales d’Ukraine et de Russie
21/07
Football: la FIFA condamne le Cameroun à payer plus d’un milliard de FCFA au portugais…
20/07
Affaire de mœurs: la sex tapeuse Cynthia Fiangan a passé sa première nuit en prison
19/07
Le Cameroun veut importer 400 000 tonnes de riz en 2022
19/07
Droits de l’homme: Le REDHAC vole au secours du Directeur de publication du journal Le…
19/07
L’ancien Lion indomptable Stéphane Mbia risque la prison en Espagne
19/07
Découvrez le programme du séjour du président français Emmanuel Macron au Cameroun
18/07
Les Lionnes indomptables qualifiées pour les barrages de la Coupe du monde 2023
18/07
Mea Culpa: les camerounais accepteront-ils les excuses de Gaëlle Enganamouit
18/07
Lettre ouverte/Calixthe Beyala au président Macron: «venez-vous pour adouber un homme pour la transition au…
18/07
Emmanuel Macron au Cameroun, c’est confirmé
15/07
Le président de la République nomme de nouveaux responsables au sein de l'armée
15/07
Administration territoriale: le président de la République nomme 14 nouveaux préfets et 57 sous-préfets
15/07
CAN féminine 2022: les Lionnes indomptables éliminées en quart de finale
14/07
Diplomatie: le président Emmanuel Macron annoncé au Cameroun
14/07
Match Cameroun-Nigéria: 5 raisons pour croire à la qualification des Lionnes indomptables
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Sport
  • Coupe de la Caf : L’arbitre camerounais Alioum Sidi dirigera la finale

Fecafoot: Samuel Eto’o peut - il conserver son poste de président?

lundi, 11 juillet 2022 07:34 Nicole Ricci Minyem

Dans une sortie au cours de laquelle il analyse les propos de Guibai Gatama - membre du Comité Exécutif de l’instance faîtière du football Camerounais, Me Christian Ntimbane Bomo fait appel à deux Articles contenus dans les Statuts de la Fecafoot: Les Articles 46 et 36

 

Analyse des textes de la Fédération Camerounaise de Football 

 

L’Article 46 des statuts de la Fecafoot précise que pour être éligible à la présidence de la Fecafoot, il faut remplir les conditions générales d’éligibilité prévues par les statuts de la Fecafoot. 

 

“ Pour être candidat à la présidence de la Fecafoot, tout camerounais des deux sexes âgé au moins de vingt - un (21) ans et au plus de soixante et dix ( 70) ans révolus et remplissant les conditions générales d’éligibilité prévues dans les présents statuts. 

 

Or, il découle que les seules conditions générales d'éligibilité prévues par les statuts de la Fecafoot sont prévues à l’Article 36. 

 

Article 36: Conditions générales d’éligibilité

 

  1. C) N’avoir pas été condamné à une peine définitive privative de liberté sans sursis supérieure à trois ( 03) mois; 

 

  1. D) N’avoir pas été condamné à une peine définitive privative de liberté assortie de sursis simple ou avec probation supérieure à six (06) mois. 

 

En d’autres termes, pour être éligible à la fonction de président de la Fecafoot, il ne faut pas avoir été condamné à une peine d’emprisonnement de plus de 03 mois. 

 

Ainsi celui qui a une condamnation de plus de 03 mois de prison, ce qui est le cas du président en exercice de la Fecafoot devient inéligible à la fonction. 

 

Maintenant quelles sont les conséquences de la condamnation pénale d’un président de la Fecafoot en cours de mandat? 

 

Article 36 des Statuts de la Fecafoot: “ Le poste de président sera considéré comme vacant en cas de décès, de démission, d’exclusion, ou si ledit président se retrouve en situation d’incompatibilité ou d’inéligibilité en cours de mandat…

 

Donc tous ceux qui prétendent que les conditions d’inéligibilité ne sont prévues ou effectives que pendant l’élection se trompent. Les conditions d’inéligibilité doivent aussi être respectées en cours de mandat…”. 

 

Respect de l’État de Droit 

 

Me Christian Ntimbane Bomo ajoute ceci: 

 

“Malgré les invectives des aficionados et autres passionnés émotifs de Samuel Eto’o Fils qui veulent murer au silence tous ceux qui ne partagent pas leur passion émotionnelle, parfois déraisonnée pour ce dernier, et vu l’importance du football dans la société Camerounaise et surtout de notre lutte pour la consolidation de l’État de droit, il devient impératif de donner sans états d’âmes, chaque fois que ce sera nécessaire, la position du droit dans les affaires de la Fecafoot. 

 

De go, Guibai Gatama a parfaitement raison sur le plan juridique de soulever le cas de la vacance à la présidence de la Fecafoot. 

 

En effet, Samuel Eto’o étant devenu inéligible à la fonction de président de la Fecafoot, il y’a vacance de droit à la présidence de la Fecafoot. Il revient donc à Céline Eko Vice - présidente de cette instance de l’occuper. 

 

A défaut, tous les actes posés par Eto’o Fils depuis sa condamnation devant la justice espagnole à une peine d’emprisonnement, sont juridiquement nuls et de nul effet”.  


N.R.M   

Leave a comment

Le 16 décembre dernier, les douze nouveaux commissaires de la Commission de surveillance du marché financier de l’Afrique centrale (Cosumaf), ont sacrifié…

Agenda

«November 2022»
MonTueWedThuFriSatSun
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930    






Sunday, 05 June 2022 11:01