25/10
Christian Wangue, l’éphémère empire d’un journaliste africain « en congé »
14/10
Pratiques mafieuses au Cameroun : Mediapart remporte le procès contre Bolloré
23/09
Préparatifs Mondial 2022 : Toko Ekambi forfait pour le match Cameroun-Ouzbékistan.
21/09
La bataille d’équipementier conduit à un bashing entre Samuel Eto’o et Yannick Noah
25/07
L’Union Africaine se félicite de la reprise des exportations de céréales d’Ukraine et de Russie
21/07
Football: la FIFA condamne le Cameroun à payer plus d’un milliard de FCFA au portugais…
20/07
Affaire de mœurs: la sex tapeuse Cynthia Fiangan a passé sa première nuit en prison
19/07
Le Cameroun veut importer 400 000 tonnes de riz en 2022
19/07
Droits de l’homme: Le REDHAC vole au secours du Directeur de publication du journal Le…
19/07
L’ancien Lion indomptable Stéphane Mbia risque la prison en Espagne
19/07
Découvrez le programme du séjour du président français Emmanuel Macron au Cameroun
18/07
Les Lionnes indomptables qualifiées pour les barrages de la Coupe du monde 2023
18/07
Mea Culpa: les camerounais accepteront-ils les excuses de Gaëlle Enganamouit
18/07
Lettre ouverte/Calixthe Beyala au président Macron: «venez-vous pour adouber un homme pour la transition au…
18/07
Emmanuel Macron au Cameroun, c’est confirmé
15/07
Le président de la République nomme de nouveaux responsables au sein de l'armée
15/07
Administration territoriale: le président de la République nomme 14 nouveaux préfets et 57 sous-préfets
15/07
CAN féminine 2022: les Lionnes indomptables éliminées en quart de finale
14/07
Diplomatie: le président Emmanuel Macron annoncé au Cameroun
14/07
Match Cameroun-Nigéria: 5 raisons pour croire à la qualification des Lionnes indomptables
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Coronavirus
  • Vers une nouvelle pandémie de variole du singe ?

Atteint du Coronavirus, un journaliste du quotidien Le Jour affirme avoir été guéri grâce à un produit local

mardi, 26 mai 2020 12:25 Liliane N.

Achille Chountsa Fongang le chef de service des sports a été soigné avec le “Corocur”, un produit fait à base de plantes, conçu par le Dr Euloge Yiagnigni Mfopou.

 

“Je reviens de loin”, déclare Achille Chountsa Fongang journaliste en service au quotidien Le Jour, dans son témoignage, qu’il a lui-même rendu public. Le chef de service des sports du journal Le Jour, fait aujourd’hui partie de ces camerounais qui peuvent avec assurance parler de la Covid-19. 

Le 07 mai 2020 alors qu’il faisait une interview au Dr Euloge Yiagnigni Mfopou, Achille Chountsa Fongang était loin alors d’imaginer, qu’il avait contracté la maladie. Par quel moyen? A quel moment? Et comment? Des questions sans réponse, vu la complexité du virus de cette pandémie, qui a mis de nombreux pays du monde à terre. Le chef de service sports du quotidien Le Jour ne pouvait en ce moment-là, imaginer que l’objet de son interview “le Corocur” lui sauvera la vie, comme cela est le cas pour 124 patients, rapporte-t-il, dans son témoignage. Le Corocur est un produit fait à base de deux plantes comestibles. C’est le fruit des recherches du Dr Euloge Yiagnigni Mfopou.  

“C'est moi qui ai réalisé cette interview le vendredi 7 mai, au moment où je présentais des signes de paludisme.  Mais, j'étais loin d'imaginer que j'allais moi-même vivre l'expérience de ce médicament, en tant que patient atteint de la  Covid-19. Je suis d'abord passé par une pharmacie acheter un antipaludique et un antalgique (comme d'habitude). Sauf que jusqu'au 9 mai, mon état de santé ne s'améliorait pas et la toux s'était invitée”, raconte notre confrère. 

La toux s’étant invitée, Achille Chountsa Fongang affirme s’être rendu en consultation le 10 mai chez le Dr Euloge Yiagnigni Mfopou. Là-bas, il a eu comme prescriptions, des examens à faire en rapport avec les symptômes qu’il présente. “Il résultait une forte charge de paludisme. Il m'a mis sous un traitement de choc de trois jours, en associant un antitussif. Après ces trois jours, aucun changement. Par contre, je me sentais extrêmement mal, avec une sécheresse dans la gorge, le mal de tête, les courbatures et surtout la toux qui s'accentuait et  m'étouffait”, relate le journaliste.

Finalement le journaliste sera amené à faire un scanner du thorax. Celui-ci va révéler qu’il est atteint du Coronavirus. Au moment de cette annonce, le ciel lui tombe sur la tête. Lui, qui a pourtant éduqué ses proches sur les mesures barrières à respecter, pour éviter de contracter cette maladie.

“Du coup, Dr Euloge Yiagnigni m'a mis sous son protocole, avec une quarantaine stricte de 10 jours, seul dans la chambre, et chez moi, en prenant mes médicaments. Ce que j'ai fait, et au bout de 72h, les symptômes ont non seulement disparu, mais j'ai retrouvé l'appétit que j'avais perdu depuis plus d'une semaine. J'ai continué mon traitement, jusqu'au, 25 mai 2020 (hier) avant de repartir pour une consultation où j'ai été autorisé à sortir du "calvaire" qu'est la quarantaine. Je n'avais jamais passé une seule  journée de ma vie sans voir le dehors. Mais j'ai tenu bon”raconte-t-il.

Aujourd’hui tiré d’affaires, Achille Chountsa Fongang appelle les camerounais à respecter scrupuleusement les mesures barrières. Il bénit également Dieu pour avoir donné aux camerounais une intelligence qui leur permet de “trouver des médicaments efficaces pour faire face à cette maladie”. 

 

Liliane N.

 

Leave a comment

Le Ministre de l’Administration territoriale a exprimé le satisfecit de la haute hiérarchie sur deux faits majeurs : la neutralisation de présumés…

Agenda

«May 2024»
MonTueWedThuFriSatSun
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  






Sunday, 05 June 2022 11:01