25/10
Christian Wangue, l’éphémère empire d’un journaliste africain « en congé »
14/10
Pratiques mafieuses au Cameroun : Mediapart remporte le procès contre Bolloré
23/09
Préparatifs Mondial 2022 : Toko Ekambi forfait pour le match Cameroun-Ouzbékistan.
21/09
La bataille d’équipementier conduit à un bashing entre Samuel Eto’o et Yannick Noah
25/07
L’Union Africaine se félicite de la reprise des exportations de céréales d’Ukraine et de Russie
21/07
Football: la FIFA condamne le Cameroun à payer plus d’un milliard de FCFA au portugais…
20/07
Affaire de mœurs: la sex tapeuse Cynthia Fiangan a passé sa première nuit en prison
19/07
Le Cameroun veut importer 400 000 tonnes de riz en 2022
19/07
Droits de l’homme: Le REDHAC vole au secours du Directeur de publication du journal Le…
19/07
L’ancien Lion indomptable Stéphane Mbia risque la prison en Espagne
19/07
Découvrez le programme du séjour du président français Emmanuel Macron au Cameroun
18/07
Les Lionnes indomptables qualifiées pour les barrages de la Coupe du monde 2023
18/07
Mea Culpa: les camerounais accepteront-ils les excuses de Gaëlle Enganamouit
18/07
Lettre ouverte/Calixthe Beyala au président Macron: «venez-vous pour adouber un homme pour la transition au…
18/07
Emmanuel Macron au Cameroun, c’est confirmé
15/07
Le président de la République nomme de nouveaux responsables au sein de l'armée
15/07
Administration territoriale: le président de la République nomme 14 nouveaux préfets et 57 sous-préfets
15/07
CAN féminine 2022: les Lionnes indomptables éliminées en quart de finale
14/07
Diplomatie: le président Emmanuel Macron annoncé au Cameroun
14/07
Match Cameroun-Nigéria: 5 raisons pour croire à la qualification des Lionnes indomptables
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Politique
  • Incendies de l’hôpital de district de Kumba : Le Rdpc exprime son indignation

Incendies de l’hôpital de district de Kumba : Le Rdpc exprime son indignation

samedi, 16 février 2019 10:02 Liliane N.

Jean Kuete le Secrétaire général du Rassemblement démocratique du peuple camerounais a sorti un communiqué, pour dénoncer l’attaque commise sur cette structure sanitaire située dans la région du Sud-Ouest.

 

Dans la nuit du 10 au 11 février 2019, l’hôpital de district de Kumba a été mis en feu par les groupes armés militant pour la cause sécessionniste dans les régions anglophones. De cet incendie, l’ensemble des services hospitaliers notamment les unités de médecine, de chirurgie, du bloc opératoire et d’hospitalisation ont été réduits en cendre. Le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) le parti politique au pouvoir condamne ce qui s’est passé.

« Les rebelles ont semé la panique en faisant usage des fusils d’assaut dont ils étaient munis. Ils s’en sont également pris aux résidences  des personnels. Au-delà des importants dégâts matériels, le bilan humain provisoire de cet acte odieux et barbare est de quatre morts, dont deux malades brûlés vifs sur leur lit d’hospitalisation. Pour apprécier l’aveuglement et la schizophrénie des rebelles, il convient de rappeler que les hôpitaux et les structures sanitaires sont des institutions spécialement protégées par la morale et le droit international, même en situation de conflit », écrit Jean Kuete.

Pour le Rdpc la destruction des biens publics vise tout simplement à empêcher le développement des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. « Les militantes, les militants, les amis et les sympathisants du Rdpc expriment leur vive indignation et leur grande colère devant tant d’animalité, d’infamie et d’atrocité et condamnent avec la dernière énergie ces actes barbares, irresponsables et inqualifiables perpétrés par des hors la loi et inqualifiables perpétrés par des hors la loi et des illuminés qui ont perdu toute humanité. En effet forts des leçons de l’histoire, nous nous devons de rappeler une fois de plus l’adresse des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest que les destructions massives perpétrées par les troubles sur les biens, les services et les êtres humains constituent des pertes sèches et irréversibles dont le but caché visé est de reculer la dynamique de notre pays et de ralentir son processus de développement », écrit le Secrétaire général du Rdpc.

En outre de condamner l’acte commis à l’hôpital de district de Kumba, le parti au pouvoir appelle à une mobilisation de tous pour barrer les terreurs. « Le Secrétaire général du Comité central du Rdpc renouvelle également ses appels à une mobilisation générale, forte et vigilante des militantes, militants et amis du Rdpc, ainsi que tous nos compatriotes de bonne foi pour faire échec à la terreur, tout en invitant les autorités compétentes à faire preuve plus que jamais de rigueur et de fermeté dans la protection des populations et de leurs biens sur l’ensemble du territoire national », peut-on lire dans le communiqué de Jean Kuete.

Liliane N.    

Leave a comment

Présidant la rentrée de la haute juridiction jeudi, son premier président, Daniel Mekobe Sone a mis en garde ceux qui ont de…

Agenda

«September 2023»
MonTueWedThuFriSatSun
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 






Sunday, 05 June 2022 11:01