25/10
Christian Wangue, l’éphémère empire d’un journaliste africain « en congé »
14/10
Pratiques mafieuses au Cameroun : Mediapart remporte le procès contre Bolloré
23/09
Préparatifs Mondial 2022 : Toko Ekambi forfait pour le match Cameroun-Ouzbékistan.
21/09
La bataille d’équipementier conduit à un bashing entre Samuel Eto’o et Yannick Noah
25/07
L’Union Africaine se félicite de la reprise des exportations de céréales d’Ukraine et de Russie
21/07
Football: la FIFA condamne le Cameroun à payer plus d’un milliard de FCFA au portugais…
20/07
Affaire de mœurs: la sex tapeuse Cynthia Fiangan a passé sa première nuit en prison
19/07
Le Cameroun veut importer 400 000 tonnes de riz en 2022
19/07
Droits de l’homme: Le REDHAC vole au secours du Directeur de publication du journal Le…
19/07
L’ancien Lion indomptable Stéphane Mbia risque la prison en Espagne
19/07
Découvrez le programme du séjour du président français Emmanuel Macron au Cameroun
18/07
Les Lionnes indomptables qualifiées pour les barrages de la Coupe du monde 2023
18/07
Mea Culpa: les camerounais accepteront-ils les excuses de Gaëlle Enganamouit
18/07
Lettre ouverte/Calixthe Beyala au président Macron: «venez-vous pour adouber un homme pour la transition au…
18/07
Emmanuel Macron au Cameroun, c’est confirmé
15/07
Le président de la République nomme de nouveaux responsables au sein de l'armée
15/07
Administration territoriale: le président de la République nomme 14 nouveaux préfets et 57 sous-préfets
15/07
CAN féminine 2022: les Lionnes indomptables éliminées en quart de finale
14/07
Diplomatie: le président Emmanuel Macron annoncé au Cameroun
14/07
Match Cameroun-Nigéria: 5 raisons pour croire à la qualification des Lionnes indomptables

Manu Dibango: Essai sur la mondialité d’une Africanité

lundi, 21 mars 2022 11:50 Nicole Ricci Minyem

Tel est le titre de l’ouvrage que propose Guy Mvelle qui entend ainsi rendre hommage à un “ grand homme de la culture;  même s’il porte surtout un regard critique sur un artiste situé à l’intersection entre le global et le local…”.

 

Guy Mvelle - Politologue et Secrétaire général de l’Université de Dschang, entre autres casquettes, espère ainsi montrer comment un “acteur majeur de la mondialisation culturelle a su rester attaché aux spécificités locales”.     

 

Manu Dibango: Essai sur la mondialité d’une Africanité veut mettre en exergue le fait que malgré son décès il y’a deux ans, le Saxophoniste décédé il y’a deux ans, a mené le combat de son Africanité, “ une authenticité culturelle qu’il arborait notamment à travers ses vêtements, (boubous, chemises bariolées); Mais également dans sa musique, étant donné qu’il chantait en langues du pays, même lorsqu’il lui arrivait de reprendre une mélodie venue des autres contrées”. 

 

Serge Atangana Bisso, dans sa note de lecture,  insiste sur le fait qu’il ne s’agit nullement “d’une troisième biographie de Manu Dibango, mais plutôt “ un ouvrage des relations internationales divisé en trois parties…; 

 

La première, dit - il, montre l’international Emmanuel Njoke Dinango par ses ponts musicaux entre les civilisations: “ La musique n’a pas de couleur de peau, un La reste un La…”, laissait entendre le Saxophoniste.

 

La seconde partie revient sur “ Unesco - Francophonie - Jamaïque  Jazz. Les interconnexions présentées dans cette partie de l’ouvrage ont “ propulsé Manu Dibango au rang de titulaire de la World Music; Un carcan de sonorités venues d’ailleurs qui élargissent les frontières de la production musicale aux sociétés traditionnelles…”. 

 

Dans la troisième partie, l’auteur se veut rassurant: “ Manu Dibango est certes parti du Cameroun alors qu’il n’était âgé que de 15 ans, mais, il n’est jamais parti vraiment de son Afrique sans fric; Indépendance; Liberté, Ayé Africa…”.

 

Sans être un homme politique dans le sens où il est communément entendu, il en a cependant fait à sa façon. Guy Mvele croit savoir qu’il “ aurait pu faire mieux notamment à travers des prises de position par ses écrits.  

 

D’aucuns croient tout de même savoir que son implication dans des combats xxxxxxx n’ont pas fait défaut. Il suffit pour cela de réécouter ses 32 albums et même ses interviews et dont voici quelques morceaux choisis: “ J’aime les mélanges: Mozart  ne m’empêche pas d’être Africain; Je porte ma maison sur mon dos, comme une tortue…”. 


L’ouvrage est proposé aux Editions l’Harmattan.

Nicole Ricci Minyem  

Leave a comment

Lors de sa prestation de serment le 6 novembre 2018 et, quelques mois auparavant, le Président de la République a promis des…

Agenda

«June 2024»
MonTueWedThuFriSatSun
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930






Sunday, 05 June 2022 11:01