25/10
Christian Wangue, l’éphémère empire d’un journaliste africain « en congé »
14/10
Pratiques mafieuses au Cameroun : Mediapart remporte le procès contre Bolloré
23/09
Préparatifs Mondial 2022 : Toko Ekambi forfait pour le match Cameroun-Ouzbékistan.
21/09
La bataille d’équipementier conduit à un bashing entre Samuel Eto’o et Yannick Noah
25/07
L’Union Africaine se félicite de la reprise des exportations de céréales d’Ukraine et de Russie
21/07
Football: la FIFA condamne le Cameroun à payer plus d’un milliard de FCFA au portugais…
20/07
Affaire de mœurs: la sex tapeuse Cynthia Fiangan a passé sa première nuit en prison
19/07
Le Cameroun veut importer 400 000 tonnes de riz en 2022
19/07
Droits de l’homme: Le REDHAC vole au secours du Directeur de publication du journal Le…
19/07
L’ancien Lion indomptable Stéphane Mbia risque la prison en Espagne
19/07
Découvrez le programme du séjour du président français Emmanuel Macron au Cameroun
18/07
Les Lionnes indomptables qualifiées pour les barrages de la Coupe du monde 2023
18/07
Mea Culpa: les camerounais accepteront-ils les excuses de Gaëlle Enganamouit
18/07
Lettre ouverte/Calixthe Beyala au président Macron: «venez-vous pour adouber un homme pour la transition au…
18/07
Emmanuel Macron au Cameroun, c’est confirmé
15/07
Le président de la République nomme de nouveaux responsables au sein de l'armée
15/07
Administration territoriale: le président de la République nomme 14 nouveaux préfets et 57 sous-préfets
15/07
CAN féminine 2022: les Lionnes indomptables éliminées en quart de finale
14/07
Diplomatie: le président Emmanuel Macron annoncé au Cameroun
14/07
Match Cameroun-Nigéria: 5 raisons pour croire à la qualification des Lionnes indomptables

Alternance au MRC: ces cadres du parti qui soutiennent le mandat de Maurice Kamto

mardi, 07 juin 2022 18:05 Liliane N.

Partant du secrétaire général adjoint du parti aux militants, la plupart affirme que Maurice Kamto a encore le droit d’assumer la présidence du MRC.

Le désir de Michele Ndocki de remplacer Maurice Kamto à la tête du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC), a suscité de nombreux débats au sein du parti. On observe que la plupart des cadres et militants du MRC, qui réagissent restent attachés à l’idée de voir Maurice Kamto continuer à diriger leur parti. Roger Justin Noah, le secrétaire général adjoint du MRC qui soutient que sa formation politique est démocratique dans un argumentaire s’appuyant sur leurs textes, est arrivé à la conclusion selon Kamto peut encore briguer deux mandats s’il le souhaite.

«Sur les élections du présidium du Directoire, l’article 28 des Statuts, établit que “Le Président National du parti, les Vice-Présidents, le Secrétaire Général et le Trésorier National sont élus au début de chaque Convention ordinaire ou, le cas échéant, extraordinaire, pour un mandat de cinq ans renouvelable deux (2) fois, au scrutin de listes”. Mais, il faut compléter cette disposition par l’article 48 des mêmes Statuts qui confirme que “Les dispositions de l’article 28 des présents Statuts qui limitent à deux (2) le nombre de renouvellement des mandats du Président National, des Vice-Présidents, du Secrétaire Général et du Trésorier National ne s’appliquent pas au mandat exercé avant l’adoption de la modification des présents Statuts par la Convention d’avril 2018”. Cela veut dire que Maurice Kamto a encore droit à deux mandats  s’il le souhaite et si les militants le lui accordent en 2023 et 2028», pense-t-il.

Martin Tajo le militant du MRC qui salue la candidature de Michèle Ndocki reste toutefois convaincu que Maurice Kamto est le meilleur à ce poste.

«Mon président aujourd'hui et demain. Je me trompe rarement de personne», a-t-il écrit sur sa page Facebook.

Toutefois, il relève que Michèle Ndocki est dans son droit de chercher à prendre la direction du parti.

«La déclaration de candidature de Michele Ndocki à la présidence du MRC est une preuve palpable, inéluctable et irréfutable de l'aplicabilité des principes démocratiques au sein du MRC. Le MRC a prévu dans ses textes un mandat de 5 ans à la présidence, renouvelable deux fois. Je dis bien "renouvelable deux fois".  Donc en réalité, elle est libre de postuler. Sauf qu'elle aura d'autres candidats comme Maurice Kamto, Mamadou Mota, Olivier Bibou Nissack, Prof. Alain Fogué etc. sur le Starting-Block. C'est aussi ça le respect de la liberté d’expression», a-t-il ajouté.

Liliane N.   

Leave a comment

Herman Bertrand Assiga Ebana a été installé dans ses fonctions vendredi, 7 juin 2019 par le délégué du gouvernement, Gilbert Tsimi Evouna.…

Agenda

«April 2024»
MonTueWedThuFriSatSun
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     






Sunday, 05 June 2022 11:01