25/10
Christian Wangue, l’éphémère empire d’un journaliste africain « en congé »
14/10
Pratiques mafieuses au Cameroun : Mediapart remporte le procès contre Bolloré
23/09
Préparatifs Mondial 2022 : Toko Ekambi forfait pour le match Cameroun-Ouzbékistan.
21/09
La bataille d’équipementier conduit à un bashing entre Samuel Eto’o et Yannick Noah
25/07
L’Union Africaine se félicite de la reprise des exportations de céréales d’Ukraine et de Russie
21/07
Football: la FIFA condamne le Cameroun à payer plus d’un milliard de FCFA au portugais…
20/07
Affaire de mœurs: la sex tapeuse Cynthia Fiangan a passé sa première nuit en prison
19/07
Le Cameroun veut importer 400 000 tonnes de riz en 2022
19/07
Droits de l’homme: Le REDHAC vole au secours du Directeur de publication du journal Le…
19/07
L’ancien Lion indomptable Stéphane Mbia risque la prison en Espagne
19/07
Découvrez le programme du séjour du président français Emmanuel Macron au Cameroun
18/07
Les Lionnes indomptables qualifiées pour les barrages de la Coupe du monde 2023
18/07
Mea Culpa: les camerounais accepteront-ils les excuses de Gaëlle Enganamouit
18/07
Lettre ouverte/Calixthe Beyala au président Macron: «venez-vous pour adouber un homme pour la transition au…
18/07
Emmanuel Macron au Cameroun, c’est confirmé
15/07
Le président de la République nomme de nouveaux responsables au sein de l'armée
15/07
Administration territoriale: le président de la République nomme 14 nouveaux préfets et 57 sous-préfets
15/07
CAN féminine 2022: les Lionnes indomptables éliminées en quart de finale
14/07
Diplomatie: le président Emmanuel Macron annoncé au Cameroun
14/07
Match Cameroun-Nigéria: 5 raisons pour croire à la qualification des Lionnes indomptables
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Politique
  • Judiciaire
  • Un militaire poursuivi pour outrage au Chef de l'Etat au Tribunal militaire de Yaoundé

Un militaire poursuivi pour outrage au Chef de l'Etat au Tribunal militaire de Yaoundé

mardi, 13 juillet 2021 12:16 Liliane N.

En plus d’outrage au Chef de l’Etat, le militaire doit aussi répondre des faits de publication et propagation de fausses nouvelles par voie de communication électronique et violation de consigne.

Hier 12 juillet 2021, le Tribunal militaire de Yaoundé s’est penché sur l’affaire ministère public contre Azambou T. L’homme poursuivi par le ministère public est un militaire. Il a été traduit devant ce Tribunal le 6 mai 2021. Il y a été traduit pour un acte qu’il a posé en novembre 2020. Il avait alors publié la photo d’Ahmadou Ahidjo l’ancien président de la République accompagné d’un message : «le 4 novembre 1982, le jour où l’homme ci a décidé de nous mettre dans les problèmes ».

Pour le ministère public, la publication du militaire qui avait été faite dans un forum WhatsApp administré par un adjudant-chef, indexait le président de la République actuel mais véhiculait aussi un message dont il ne pouvait apporter la véracité des faits. Le mis en cause a plaidé coupable. Il avait été mis à la disposition du service central des recherches judiciaires dans le cadre d’une enquête préliminaire. Son téléphone portable qui avait été scellé depuis l’ouverture de l’enquête figure parmi les pièces à charge que détient le ministère public.

Le militaire Azambou T. comparaît libre. Les charges retenues contre lui sont outrage au président de la République, publication et propagation de fausses nouvelles par voie de communication électronique et violation de consigne. Le ministère public a demandé au Tribunal militaire de Yaoundé de le déclarer coupable de ces faits suscités. L’affaire a été mise en délibéré pour le 9 août 2020.

Liliane N.

Leave a comment

Le Recteur de l’Université de Douala affirme que les entreprises publiques sont les démembrements de l'administration. Qui doit nommer les dirigeants des…

Agenda

«June 2024»
MonTueWedThuFriSatSun
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930






Sunday, 05 June 2022 11:01