25/10
Christian Wangue, l’éphémère empire d’un journaliste africain « en congé »
14/10
Pratiques mafieuses au Cameroun : Mediapart remporte le procès contre Bolloré
23/09
Préparatifs Mondial 2022 : Toko Ekambi forfait pour le match Cameroun-Ouzbékistan.
21/09
La bataille d’équipementier conduit à un bashing entre Samuel Eto’o et Yannick Noah
25/07
L’Union Africaine se félicite de la reprise des exportations de céréales d’Ukraine et de Russie
21/07
Football: la FIFA condamne le Cameroun à payer plus d’un milliard de FCFA au portugais…
20/07
Affaire de mœurs: la sex tapeuse Cynthia Fiangan a passé sa première nuit en prison
19/07
Le Cameroun veut importer 400 000 tonnes de riz en 2022
19/07
Droits de l’homme: Le REDHAC vole au secours du Directeur de publication du journal Le…
19/07
L’ancien Lion indomptable Stéphane Mbia risque la prison en Espagne
19/07
Découvrez le programme du séjour du président français Emmanuel Macron au Cameroun
18/07
Les Lionnes indomptables qualifiées pour les barrages de la Coupe du monde 2023
18/07
Mea Culpa: les camerounais accepteront-ils les excuses de Gaëlle Enganamouit
18/07
Lettre ouverte/Calixthe Beyala au président Macron: «venez-vous pour adouber un homme pour la transition au…
18/07
Emmanuel Macron au Cameroun, c’est confirmé
15/07
Le président de la République nomme de nouveaux responsables au sein de l'armée
15/07
Administration territoriale: le président de la République nomme 14 nouveaux préfets et 57 sous-préfets
15/07
CAN féminine 2022: les Lionnes indomptables éliminées en quart de finale
14/07
Diplomatie: le président Emmanuel Macron annoncé au Cameroun
14/07
Match Cameroun-Nigéria: 5 raisons pour croire à la qualification des Lionnes indomptables
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Politique
  • Diplomatie
  • Stricte application des Lois et Traités internationaux : Les Etats-Unis entendent accompagner le Barreau du Cameroun

Stricte application des Lois et Traités internationaux : Les Etats-Unis entendent accompagner le Barreau du Cameroun

jeudi, 18 février 2021 15:06 Nicole Ricci Minyem

C’est dans le cadre d’un Projet « Palagipel – Cba » qui a été présenté il y a quarante huit heures, à Yaoundé, au cours d’une cérémonie qui a connu la participation des Avocats, des Elus Locaux et de quelques membres de la représentation diplomatique américaine.

 

Selon ce qui a été dit tout au long de cette rencontre, il est question, dès cette année de mettre sur pied des mécanismes qui vont inciter les pratiquants du Droit, ainsi que ceux qui votent les Lois de s’assurer du strict respect par le Cameroun, de toutes les Conventions et autres que le pays a signé…

Me Daniel Christian Bissou, président de la Commission Droits de l’Homme au Barreau du Cameroun déclare : « Il est question de respecter les textes de Loi, de respecter la Constitution, parce que si cette dernière vous dit que le traité qui a été ratifié est au dessus de la Loi nationale, il faut bien qu’on applique le texte qui est applicable… ».

De l’avis du Barreau Camerounais, les Lois ne doivent en aucune manière faire l’objet d’une dans leur mise en application : « Le Barreau entend dire que les textes de loi, en international sont inscrits dans le système du nouveau monde. On est sous l’ère de ma mondialisation, nous fonctionnons aujourd’hui avec l’informatique. Tout va très vite aujourd’hui et, il faut, à chaque moment essayé de revisiter les textes de loi…

Les lois applicables sont celles qui sont à appliquer. On ne saurait être dans un pays où les Lois sont des suggestions, où on applique celles qu’on veut, et on refuse d’appliquer celles qui ne nous arrangent pas… ».

Le Projet « Palagipel – Cba », financé par les Etats-Unis entend apporter une Assistance technique permanente au Municipal et Législatif dans l’art de produire les textes de Loi, ce qui va conduire à l’avènement  de l’Etat de droit.  

Me Daniel Christian Bissou ajoute que « Ce programme consiste pour le Barreau du Cameroun de se rapprocher des Parlementaires mais aussi des Conseillers Municipaux pour ensembles d’essayer de mettre sur pied, une stratégie pour revisiter les Lois, les ré-toiletter, essayer d’enlever toutes les petites discordes qui peuvent apparaître dans les  textes de Loi… ».

Les différents participants ont souhaité qu’un accent particulier soit mis sur le Code de procédure pénale, ainsi que sur le Code électorale : « Depuis l’implémentation du Code de procédure pénale, on n’arrive toujours pas à avoir la Loi respectée, dans les Unités de Police, dans les unités de Gendarmerie, quelquefois même en Justice.  Parlant du Code électorale, la Communauté Anglophone dit que le texte n’a pas été établi de manière équitable. Ce sont des paramètres qu’il convient de prendre en compte… ».

Un projet que les Avocats inscrits au Barreau du Cameroun trouvent intéressants car il s’inscrit en droite ligne du combat qu’ils mènent au quotidien  

Me Marie Claire Bikouna, présidente par intérim au Barreau du Cameroun renchérit : « Ce que l’Avocat peut faire avec l’outil de travail qu’est la Loi, ce qu’il peut obtenir en vue de l’amélioration et d’une meilleure application de la Loi dans le pays, c’est un partenariat qui coule pratiquement de source… ».

 

Nicole Ricci Minyem 

 

Leave a comment

Le Ministre de la Santé publique (Minsante), Dr. Manaouda Malachie vient de rendre publics, les états des contributions financières et matérielles des…

Agenda

«March 2024»
MonTueWedThuFriSatSun
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031






Sunday, 05 June 2022 11:01