25/10
Christian Wangue, l’éphémère empire d’un journaliste africain « en congé »
14/10
Pratiques mafieuses au Cameroun : Mediapart remporte le procès contre Bolloré
23/09
Préparatifs Mondial 2022 : Toko Ekambi forfait pour le match Cameroun-Ouzbékistan.
21/09
La bataille d’équipementier conduit à un bashing entre Samuel Eto’o et Yannick Noah
25/07
L’Union Africaine se félicite de la reprise des exportations de céréales d’Ukraine et de Russie
21/07
Football: la FIFA condamne le Cameroun à payer plus d’un milliard de FCFA au portugais…
20/07
Affaire de mœurs: la sex tapeuse Cynthia Fiangan a passé sa première nuit en prison
19/07
Le Cameroun veut importer 400 000 tonnes de riz en 2022
19/07
Droits de l’homme: Le REDHAC vole au secours du Directeur de publication du journal Le…
19/07
L’ancien Lion indomptable Stéphane Mbia risque la prison en Espagne
19/07
Découvrez le programme du séjour du président français Emmanuel Macron au Cameroun
18/07
Les Lionnes indomptables qualifiées pour les barrages de la Coupe du monde 2023
18/07
Mea Culpa: les camerounais accepteront-ils les excuses de Gaëlle Enganamouit
18/07
Lettre ouverte/Calixthe Beyala au président Macron: «venez-vous pour adouber un homme pour la transition au…
18/07
Emmanuel Macron au Cameroun, c’est confirmé
15/07
Le président de la République nomme de nouveaux responsables au sein de l'armée
15/07
Administration territoriale: le président de la République nomme 14 nouveaux préfets et 57 sous-préfets
15/07
CAN féminine 2022: les Lionnes indomptables éliminées en quart de finale
14/07
Diplomatie: le président Emmanuel Macron annoncé au Cameroun
14/07
Match Cameroun-Nigéria: 5 raisons pour croire à la qualification des Lionnes indomptables
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Politique
  • Diplomatie
  • Rapatriement : Les 60 Camerounais concernés par ce retour forcé au bercail restent aux Etats–Unis

Rapatriement : Les 60 Camerounais concernés par ce retour forcé au bercail restent aux Etats–Unis

jeudi, 04 février 2021 10:48 Nicole Ricci Minyem

La raison de ce changement de décision est, d’après ce que l’on peut lire sur les réseaux sociaux, le « conflit armé et la crise humanitaire en cours dans les Régions du Nord et du Sud Ouest mais également dans la zone Septentrionale du Cameroun ; par conséquent,  un retour en toute sécurité au Cameroun est impossible pour les Camerounais aux États-Unis en ce moment…».

 

Le vol sensé quitter Alexandrie, en Louisiane mercredi à 15 heures et arriver au Cameroun jeudi devait ramener 60 demandeurs d'asile, au rang desquels 5 des grévistes de la faim qui a eu cours au Pine Prairie.

Ces derniers ont d’ailleurs dénoncé, à travers des rapports, les graves violations des droits humains subies alors qu’ils étaient en détention au DHS.  

Sauvés in extremis par le gong

Etant donné que la semaine dernière, l'administration Biden a expulsé des centaines de personnes venant de Haïti, de la Jamaïque, du Guatemala, du Mexique…

Après avoir eu la certitude qu’ils ne rentreront pas de force au Cameroun, nombreux sont ceux qui ont entamé des démarches afin d’être permanemment protégés et que dans l’avenir, ils ne soient plus concernés par une quelconque mesure d’expulsion. Ils exigent d’ailleurs que toutes celles qui sont restantes soient annulées.

Tous les Camerounais n’ont pas eu la même chance

Certains étaient revenus au bercail en Octobre 2020, après avoir signé des documents dans lesquels ils prenaient la résolution de ne plus jamais remettre les pieds aux Etats – Unis.  

A cette époque, quatre vingt et une (81) personnes, se présentant comme des demandeurs d’asile, sous de fallacieux prétextes, avaient été accueillis à l’aéroport international de Douala, par les responsables de certains départements ministériels parmi lesquels celui de la Santé Publique, des Relations Extérieures.

Un retour qui, bien qu’il se soit déroulé dans la douleur pour certains, leur a permis d’échapper aux conditions d’incarcération au niveau du Centre  détention dans l’Etat du Texas - sud-est des Etats-Unis.  

Aimer et défendre son pays

Bien qu’ayant réussi à convaincre les américains de les garder dans le vieux continent, il n’en demeure pas moins que les Camerounais, installés de ce côté pour une raison ou une autre, doivent arrêter de parler négativement de leur pays.

C’est depuis la fin de l’élection présidentielle d’Octobre 2018 que  certains ont commencé à laisser paraître des attitudes d’anti patriotes, abreuvant ceux qui ne pensent pas comme eux d’insultes, n’hésitant même pas à s’en prendre physiquement à ces compatriotes qui tentent de les ramener à plus de retenue.

Ni le Président de la République, ni les membres de sa famille n’ont été épargnés par ces « individus ». Si quelques uns se retrouvent dans les rangs de ceux qui rentrent, ils devraient peut être inquiets à cause de leurs mots. L’effet de masse peut payer pendant un moment, mais à coup sûr, il arrive un moment où il faut avoir assez de courage pour assumer.

 

Nicole Ricci Minyem

 

Leave a comment

Ce Comité sera présidé par Joseph Dion Ngute le Premier Ministre. C’est hier lundi 23 mars 2020, que l’information a été rendue…

Agenda

«April 2024»
MonTueWedThuFriSatSun
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     






Sunday, 05 June 2022 11:01