25/10
Christian Wangue, l’éphémère empire d’un journaliste africain « en congé »
14/10
Pratiques mafieuses au Cameroun : Mediapart remporte le procès contre Bolloré
23/09
Préparatifs Mondial 2022 : Toko Ekambi forfait pour le match Cameroun-Ouzbékistan.
21/09
La bataille d’équipementier conduit à un bashing entre Samuel Eto’o et Yannick Noah
25/07
L’Union Africaine se félicite de la reprise des exportations de céréales d’Ukraine et de Russie
21/07
Football: la FIFA condamne le Cameroun à payer plus d’un milliard de FCFA au portugais…
20/07
Affaire de mœurs: la sex tapeuse Cynthia Fiangan a passé sa première nuit en prison
19/07
Le Cameroun veut importer 400 000 tonnes de riz en 2022
19/07
Droits de l’homme: Le REDHAC vole au secours du Directeur de publication du journal Le…
19/07
L’ancien Lion indomptable Stéphane Mbia risque la prison en Espagne
19/07
Découvrez le programme du séjour du président français Emmanuel Macron au Cameroun
18/07
Les Lionnes indomptables qualifiées pour les barrages de la Coupe du monde 2023
18/07
Mea Culpa: les camerounais accepteront-ils les excuses de Gaëlle Enganamouit
18/07
Lettre ouverte/Calixthe Beyala au président Macron: «venez-vous pour adouber un homme pour la transition au…
18/07
Emmanuel Macron au Cameroun, c’est confirmé
15/07
Le président de la République nomme de nouveaux responsables au sein de l'armée
15/07
Administration territoriale: le président de la République nomme 14 nouveaux préfets et 57 sous-préfets
15/07
CAN féminine 2022: les Lionnes indomptables éliminées en quart de finale
14/07
Diplomatie: le président Emmanuel Macron annoncé au Cameroun
14/07
Match Cameroun-Nigéria: 5 raisons pour croire à la qualification des Lionnes indomptables

Grève illimitée annoncée à la Camwater dès le 06 novembre prochain

jeudi, 29 octobre 2020 10:37 Stéphane Nzesseu

La grogne sociale est de plus en plus insoutenable au sein de la CAMWATER. Les employés de cette entreprise ont adressé un mot d’ordre de grève au Premier Ministre Joseph Dion Ngute.

 

Ils ont choisi le 06 novembre, jour anniversaire de l’accession du Chef de l’Etat à la magistrature suprême. Une pétition en guise de préavis de grève est sur la table du Premier Ministre depuis le 14 octobre 2020. Un préavis de grève déposé par la synergie des syndicats des travailleurs exerçant à la CAMATER.

Les employés disent avoir épuisé toutes les ressources internes, les voies de discussions et de négociations avec la hiérarchie. Et c’est face à la sourde oreille de la direction, en dépit des recommandations de Grégoire Owona, le ministre du travail et de la sécurité sociale, qu’ils ont décidé de passer à la méthode dure, la grève illimitée.

Que revendiquent-ils ?

Ce n’est pas la première fois que les syndicalistes écrivent au Premier Ministre ; Dans une précédente lettre en date du 27 août 2020, ils décriaient déjà les mêmes faits qui inspirent leur annonce de grève aujourd’hui. Le principal problème, ce sont les questions de retenues sur salaires. Des retenues illégales. Les représentants des employés fustigent la suppression de 25% du salaire des cadres affectés, du non-paiement de la dette sociale due aux employés, de la non représentation des travailleurs au sein du Conseil d’administration de la société.

Pour les employés et les syndicalistes, le Directeur Général Gervais BOLENGA joue au dilatoire. L’une des preuves de ce dilatoire, c’est l’absence de la direction de l’entreprise à la commission paritaire organisée par le ministère du travail. Mais ce dernier a répondu à ces accusations en date du 07 octobre 2020, qu’il adressait au secrétaire général des services du Premier Ministre. Dans cette lettre, Gervais BOLENGA. Pour principal argument, il conteste la composition de cette commission paritaire. Il juge l’effectif supérieur aux 15 personnes réglementairement autorisées, pour cette instance.

Le DG de Camwater explique que « la suppression de 25% du salaire à 52 cadres affectés procède de la mise en application d’une résolution du Conseil d’administration du 22 décembre 2018, tirant les conclusions d’une mission du Contrôle supérieur de l’Etat ayant jugé certaines primes dénuées de fondement juridique ». Fort de ce rappel, précise le DG, la réclamation des syndicalistes « pourrait s’assimiler à l’apologie des détournements des deniers publics réprimée par les textes en vigueur ».

Les discussions entre les employés et la hiérarchie de la CAMWATER semble être coincées. Espérons pour les consommateurs que cette grève qui risque de s’ouvrir le 06 novembre 2020 n’aura pas de conséquence dans le service de l’eau.

 

Stéphane NZESSEU

Leave a comment

Le Conseil constitutionnel camerounais a jugé "irrecevable" le recours de l'opposant Maurice Kamto qui avait réclamé la récusation d'une majorité de ses…

Agenda

«February 2023»
MonTueWedThuFriSatSun
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728     






Sunday, 05 June 2022 11:01