25/10
Christian Wangue, l’éphémère empire d’un journaliste africain « en congé »
14/10
Pratiques mafieuses au Cameroun : Mediapart remporte le procès contre Bolloré
23/09
Préparatifs Mondial 2022 : Toko Ekambi forfait pour le match Cameroun-Ouzbékistan.
21/09
La bataille d’équipementier conduit à un bashing entre Samuel Eto’o et Yannick Noah
25/07
L’Union Africaine se félicite de la reprise des exportations de céréales d’Ukraine et de Russie
21/07
Football: la FIFA condamne le Cameroun à payer plus d’un milliard de FCFA au portugais…
20/07
Affaire de mœurs: la sex tapeuse Cynthia Fiangan a passé sa première nuit en prison
19/07
Le Cameroun veut importer 400 000 tonnes de riz en 2022
19/07
Droits de l’homme: Le REDHAC vole au secours du Directeur de publication du journal Le…
19/07
L’ancien Lion indomptable Stéphane Mbia risque la prison en Espagne
19/07
Découvrez le programme du séjour du président français Emmanuel Macron au Cameroun
18/07
Les Lionnes indomptables qualifiées pour les barrages de la Coupe du monde 2023
18/07
Mea Culpa: les camerounais accepteront-ils les excuses de Gaëlle Enganamouit
18/07
Lettre ouverte/Calixthe Beyala au président Macron: «venez-vous pour adouber un homme pour la transition au…
18/07
Emmanuel Macron au Cameroun, c’est confirmé
15/07
Le président de la République nomme de nouveaux responsables au sein de l'armée
15/07
Administration territoriale: le président de la République nomme 14 nouveaux préfets et 57 sous-préfets
15/07
CAN féminine 2022: les Lionnes indomptables éliminées en quart de finale
14/07
Diplomatie: le président Emmanuel Macron annoncé au Cameroun
14/07
Match Cameroun-Nigéria: 5 raisons pour croire à la qualification des Lionnes indomptables
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Société
  • Société
  • Cameroun : Les taximen annoncent une grève pour protester contre le transport clandestin

Cameroun : Les taximen annoncent une grève pour protester contre le transport clandestin

lundi, 02 septembre 2019 08:20 Liliane N.

Cette grève est prévue débuter ce 02 septembre 2019.

 

C’est un mouvement d’humeur illimité que les taximen du Cameroun veulent faire. Ils l’ont annoncé par le biais d’un communiqué. Ledit communiqué, porte la signature du Syndicat national des employés du secteur des transports terrestres (Synester). Il débute donc ce 02 septembre 2019 alors que commencent aussi les classes. Si le Synester respecte son mot d’ordre de grève, les élèves dont les parents ne sont pas véhiculés, auront du mal à se rendre à l’école. Toutefois le Syndicat précise qu’il s’agit d’une grève «pacifique».

Sur le motif de ce mouvement d’humeur qui se tiendra tous les lundis, d’après ce que dit le communiqué suscité, il s’agit pour les taximen de dénoncer le phénomène du transport clandestin. Des taximen ont parfois affirmé que ledit phénomène est entretenu par les autorités. Cependant, lesdites autorités à savoir le Ministre des Transports par le biais de son département ministériel, a récemment annoncé  le début de la phase de répression contre ceux qui exercent de façon clandestine.

Il a été dit que des contrôles vont être organisés. Et lors de ces contrôles, les personnes qui n’auront pas les pièces exigibles seront sanctionnées. En sa qualité de Directeur des Transports routiers du Ministère suscité, Divine Mbamome Nkendong soulignait que le ministre Jean Ernest Ngalle Bibehe Massena compte appliquer des sanctions sévères à l'endroit de tous les contrevenants. D’ailleurs même le 27 août 2019, il annonçait la suspension d’une trentaine d’agences de voyage pour exercice illégal de l’activité.    

Pour revenir à la grève du Synester qu’il a baptisée «opération taxi mort », sa raison d’être est aussi pour dénoncer l’envahissement des motos, dont les taximen disent être victimes. Jean Collins Ndefossokeng, le président du Synester fait savoir que leur action vise à montrer au Chef de l’Etat « que son propre gouvernement travaille contre lui ».  Les chauffeurs de taxi veulent que des zones d’action des engins à deux roues, à Douala et à Yaoundé soient de ce fait délimitées.

 

Liliane N.

 

Leave a comment

Elles veulent avoir un pourcentage de 50% au Parlement et dans les Mairies. Les femmes camerounaises sont décidées à changer la donne.…

Agenda

«February 2023»
MonTueWedThuFriSatSun
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728     






Sunday, 05 June 2022 11:01