25/10
Christian Wangue, l’éphémère empire d’un journaliste africain « en congé »
14/10
Pratiques mafieuses au Cameroun : Mediapart remporte le procès contre Bolloré
23/09
Préparatifs Mondial 2022 : Toko Ekambi forfait pour le match Cameroun-Ouzbékistan.
21/09
La bataille d’équipementier conduit à un bashing entre Samuel Eto’o et Yannick Noah
25/07
L’Union Africaine se félicite de la reprise des exportations de céréales d’Ukraine et de Russie
21/07
Football: la FIFA condamne le Cameroun à payer plus d’un milliard de FCFA au portugais…
20/07
Affaire de mœurs: la sex tapeuse Cynthia Fiangan a passé sa première nuit en prison
19/07
Le Cameroun veut importer 400 000 tonnes de riz en 2022
19/07
Droits de l’homme: Le REDHAC vole au secours du Directeur de publication du journal Le…
19/07
L’ancien Lion indomptable Stéphane Mbia risque la prison en Espagne
19/07
Découvrez le programme du séjour du président français Emmanuel Macron au Cameroun
18/07
Les Lionnes indomptables qualifiées pour les barrages de la Coupe du monde 2023
18/07
Mea Culpa: les camerounais accepteront-ils les excuses de Gaëlle Enganamouit
18/07
Lettre ouverte/Calixthe Beyala au président Macron: «venez-vous pour adouber un homme pour la transition au…
18/07
Emmanuel Macron au Cameroun, c’est confirmé
15/07
Le président de la République nomme de nouveaux responsables au sein de l'armée
15/07
Administration territoriale: le président de la République nomme 14 nouveaux préfets et 57 sous-préfets
15/07
CAN féminine 2022: les Lionnes indomptables éliminées en quart de finale
14/07
Diplomatie: le président Emmanuel Macron annoncé au Cameroun
14/07
Match Cameroun-Nigéria: 5 raisons pour croire à la qualification des Lionnes indomptables
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • International
  • Reprise prochaine de la présidentielle au Malawi : L’appel de Human Rights Watch en faveur d’un vote libre et équitable

Reprise prochaine de la présidentielle au Malawi : L’appel de Human Rights Watch en faveur d’un vote libre et équitable

jeudi, 04 juin 2020 09:26 Innocent D H

L’Organisation non gouvernementale de défense des droits humains, a appelé ce mercredi, les autorités du Malawi à garantir les conditions propices à un vote libre et équitable lors de la prochaine reprise de l’élection présidentielle. Selon Human Rights Watch (HRW), les autorités de Lilongwe devraient « élaborer immédiatement des processus qui garantiront des élections libres, équitables et sûres », à un moment où règne la confusion quant à la date réelle de la reprise qui est attendue avec impatience.

 

La directrice de HRW en Afrique australe a déclaré, « elles devraient appliquer une série de mesures pour protéger les citoyens contre la violence et poursuivre les responsables en justice ». En effet, cette reprise de la présidentielle au Malawi a été ordonnée par la Cour constitutionnelle en février après que l’opposition du pays ait réussi à faire appel du résultat du scrutin de l’année dernière, qui a été reportée de justesse par le Président, Peter Mutharika. La victoire de Mutharika a été annulée pour de sérieuses irrégularités, et il a été ordonné la tenue de nouvelles élections dans les 150 jours expirants le 03 juillet prochain. 

Aux rangs des irrégularités évoquées par la Coalition des défenseurs des droits de l’homme du Malawi, il y a eu un pic de violence à motivation politique contre les membres de l’opposition, les militants des droits de l’homme et les journalistes depuis mai, sans que les responsables présumés n’aient été arrêtés. Parmi les actes de violence, figure l’attentat au cocktail Molotov contre des bureaux de Lilongwe du Mouvement de transformation uni, conduite par le vice-président, Saulos Chilima et la lapidation de son convoi alors qu’il se rendait à un rassemblement de campagne. 

Précisons également qu’un certain nombre de journalistes ont été attaqués alors qu’ils assuraient la couverture des rassemblements électoraux à travers le pays. « Les journalistes sont de plus en plus victimes de violences politiques alors que le pays se prépare pour les nouvelles élections », a déclaré la branche locale du Media Institute of Southern Africa. 

La confusion sur la date de la reprise du scrutin réside dans le faite que la Commission électorale du Malawi avait initialement choisi le 02 juillet, elle l’a modifiée ensuite au 23 juin sur avis de la Commission des affaires juridiques du Parlement. 

 

Innocent D H

 

Leave a comment

Le chef de division de la communication vient de rendre public un communiqué qui reconnaît la véracité de cette vidéo qui a…

Agenda

«December 2022»
MonTueWedThuFriSatSun
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 






Sunday, 05 June 2022 11:01