25/10
Christian Wangue, l’éphémère empire d’un journaliste africain « en congé »
14/10
Pratiques mafieuses au Cameroun : Mediapart remporte le procès contre Bolloré
23/09
Préparatifs Mondial 2022 : Toko Ekambi forfait pour le match Cameroun-Ouzbékistan.
21/09
La bataille d’équipementier conduit à un bashing entre Samuel Eto’o et Yannick Noah
25/07
L’Union Africaine se félicite de la reprise des exportations de céréales d’Ukraine et de Russie
21/07
Football: la FIFA condamne le Cameroun à payer plus d’un milliard de FCFA au portugais…
20/07
Affaire de mœurs: la sex tapeuse Cynthia Fiangan a passé sa première nuit en prison
19/07
Le Cameroun veut importer 400 000 tonnes de riz en 2022
19/07
Droits de l’homme: Le REDHAC vole au secours du Directeur de publication du journal Le…
19/07
L’ancien Lion indomptable Stéphane Mbia risque la prison en Espagne
19/07
Découvrez le programme du séjour du président français Emmanuel Macron au Cameroun
18/07
Les Lionnes indomptables qualifiées pour les barrages de la Coupe du monde 2023
18/07
Mea Culpa: les camerounais accepteront-ils les excuses de Gaëlle Enganamouit
18/07
Lettre ouverte/Calixthe Beyala au président Macron: «venez-vous pour adouber un homme pour la transition au…
18/07
Emmanuel Macron au Cameroun, c’est confirmé
15/07
Le président de la République nomme de nouveaux responsables au sein de l'armée
15/07
Administration territoriale: le président de la République nomme 14 nouveaux préfets et 57 sous-préfets
15/07
CAN féminine 2022: les Lionnes indomptables éliminées en quart de finale
14/07
Diplomatie: le président Emmanuel Macron annoncé au Cameroun
14/07
Match Cameroun-Nigéria: 5 raisons pour croire à la qualification des Lionnes indomptables

Séjour privé de Paul Biya en Europe : Le gouvernement recadre Jean-Baptiste Placca

mercredi, 25 mai 2022 13:53 Nicole Ricci Minyem

Dans une chronique sur les antennes de Rfi au lendemain de la célébration de l’Unité nationale, Jean-Baptiste Placca, ancien étudiant de l’École Supérieure Internationale de Journalisme de Yaoundé a rapporté les informations relayées, selon lui, par la presse helvétique.  

 

Contexte 

 

Le journaliste français a, entre autres choses, rapporté que “ Ce déplacement ne visait qu’à remettre le Chef de l’Etat Camerounais d'aplomb, afin qu’il tienne la forme lors du défilé du 20 Mai…”;

 

Jean-Baptiste Placca a ajouté que: 

 

Le gouvernement s’est évertué à ne pas expliciter l’information, mais à brouiller les pistes alors que les proches du Président de la République l’obligeaient à faire un voyage de 14 mille kilomètres en l’espace de 5 jours…

 

Le Président de la République avait besoin d’un bilan de santé, ou alors d’un peu de repos, c’est tellement plus simple et plus sincère que ce communiqué alambiqué qui tendait à traiter les Camerounais comme des demeurés”.

 

Questionnant la qualité du plateau technique dans les hôpitaux du Cameroun ainsi que les compétences des médecins de ce pays, Jean Baptiste Placca a évoqué la possibilité que ce soit le tout dernier voyage du Chef de l’Etat Camerounais, sans préciser les raisons qui a amené les uns et les autres à s’aventurer sur un sujet aussi sensible. 

 

Une sortie hasardeuse et questionnable 

 

Les Camerounais se sont toujours posés la question de savoir les raisons pour lesquelles les membres du Gouvernement, leurs familles et ceux qui sont dans leurs bonnes grâces trouvent logique et honorable de se faire évacuer dans les pays européens pour bénéficier des soins de santé de qualité, alors que les hôpitaux de référence sont quotidiennement inaugurés en grande pompe au Cameroun.  

 

Ils s’interrogent sur les compétences de ces médecins qui travaillent dans les hôpitaux publics, sur les véritables raisons qui les ont amené à choisir ce métier, lorsqu’on voit de quelle manière certains traitent le Camerounais lambda , tout simplement parce que ce dernier n’a ni titre, ni moyens financiers, ni relations pour bénéficier des soins de santé de qualité. 

 

Le Peuple Camerounais est surpris et malheureux de voir que dans certains hôpitaux, le plateau technique fait figure de décoration car, ceux qui sont aptes à utiliser les différents appareils sont allés proposer leurs services dans d’autres pays et se font payer à prix d’or, le moindre déplacement lorsqu’ils appelés à soigner leurs compatriotes. 

 

Le Peuple Camerounais s’inquiète lorsqu’en se rendant dans les hôpitaux publics, ils sont dirigés vers les cliniques privées car, le médecin n’est pas disponible et s’il l’est, il faut avoir la chance d’obtenir un rendez - vous car, étant donné qu’il privilégie sa clientèle privée. 

 

Les Camerounais s’interrogent et s’inquiètent, lorsqu’ils voient les conditions dans lesquelles certains personnels du corps médical travaillent: sans véritable salaire, sans avancement et confrontés aux agressions diverses des patients et/ ou des membres de leurs familles…

 

Les séjours privés, courts ou longs du Chef de l’Etat en Suisse ont longtemps meublé les conversations sous les chaumières, selon le ressenti de telle ou telle autre personne. 

 

Cependant, 

 

Il n’en demeure pas moins vrai que le Président de la République du Cameroun est une Institution et, les Camerounais ont les moyens, s’ils le désirent véritablement, de changer la donne. Ils savent exactement comment agir, s’ils veulent changer le Président de la République de leur pays. Ils l’ont fait en octobre 2018, pendant la dernière élection présidentielle, en choisissant clairement Paul Biya. 

 

Ils n’admettent dès lors pas que certains, à l’instar des journalistes de Radio France International, se donnent des libertés en spéculant sur les raisons qui ont amené le Chef de l’État à se rendre en Suisse ou dans un autre pays car, en le faisant, ils prennent certainement les Camerounais comme des “ demeurés". 

 

La réponse du Gouvernement Camerounais à la chronique de Jean - Baptiste Placca      

 

Dans un communiqué publié ce 24 mai, René Emmanuel Sadi estime que Jean-Baptiste Placca, ancien étudiant de l’École Supérieure Internationale de Journalisme de Yaoundé s’est lancé dans "des élucubrations et conjectures ubuesques, en tenant des propos à la fois inopportuns, offensants et désobligeants".

 

Ci-dessous, les cinq principaux points de la mise au point du porte parole du gouvernement camerounais :

 

I : “Le communiqué de la Présidence de la République annonçant le séjour du Chef de l’État en Europe n’avait rien de sibyllin. Il était tout à fait conforme aux usages en la matière et de ce fait, ne posait aucune difficulté de compréhension pour ceux et celles à qui il était destiné, à savoir: Les Camerounais.

II : Les visites privées du Chef de l’État à l’intérieur comme à l’extérieur du pays, constituent des occasions pour lui, soit de résoudre des problèmes des problèmes d’intérêt personnel, soit d’avoir des contacts avec des personnalités ou des partenaires importants, au sujet des questions se rapportant aux grands enjeux de la Nation.

III : Les séjours privés du Président de la République en Suisse, on le sait, ne datent pas d’aujourd’hui. Ils procèdent d’un choix personnel et libre, mais qui n’en n’est nullement incompatible avec la passion profonde, que tout naturellement, il a pour son pays.

Par ailleurs, ces séjours ne se sont jamais heurtés à une quelconque hostilité du pays hôte, avec lequel du reste, il faut le souligner, le Cameroun entretient d’excellentes relations.

IV : Autant le Président Paul Biya sait et mesure l’intensité de l’affection que lui porte l’immense majorité de ses compatriotes, autant il est fier d’un Peuple qu’il sait intelligent et perspicace.

Il ne saurait par conséquent imaginer un seul instant que ce Peuple est dépourvu de toute capacité de discernement et donc indigne de respect.

V: Que dire des spéculations de monsieur Placca sur l’incertitude des déplacements futurs du Président de la République, si ce n’est qu’elles sont de mauvais aloi, en même temps qu’elles portent gravement atteinte à l’éthique et à la décence que requiert le noble métier de journaliste…    


Nicole Ricci Minyem  

Leave a comment

Dans sa logique de transparence, le Ministère de la Santé a dévoilé les chiffres relatifs aux contributions allant de la création du…

Agenda

«March 2023»
MonTueWedThuFriSatSun
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  






Sunday, 05 June 2022 11:01